Vérandas : Seulement l’été ?

Devenue une véritable pièce de vie à part entière grâce aux progrès technologiques, la véranda n’est plus la simple boite en verre qui s’apparentait autrefois à un four en été et un freezer en hiver.

Une extension de l’habitat

Aisée à mettre en œuvre, la construction d’une véranda ne nécessite pas de permis de construire mais une simple déclaration de travaux si la surface concernée ne dépasse pas 40m². Apportant esthétisme et grandeur à votre maison, elle ajoute une pièce habitable sans la lourdeur de prix et de démarche des travaux d’agrandissement traditionnels. La véranda peut ainsi être un salon, une salle de jeu ou même une cuisine ou une salle de bain. Il existe dans ces cas des parois qui ne sont pas entièrement  vitrées afin de conserver une certaine intimité. Il est aussi possible à cet effet de les habiller de stores bateau, ce qui apportera une touche cosy et design à l’ensemble

Performances énergétiques

La véranda peut servir de zone tampon en limitant l’entrée d’air chaud ou froid selon la saison ce qui peut contribuer à faire des économies d’énergie. A cet usage, il existe des doubles vitrages intelligents qui  retiennent la chaleur à l’extérieur et laisser entrer le soleil en hiver ou qui rejettent la chaleur des rayons en été. La ventilation est indispensable pour garantir la qualité de l’air et aussi œuvrer aux performances énergétiques. Enfin, si la véranda est construite dans l’optique de devenir une pièce habitable tout au long de l’année, un système de chauffage doit être prévu. A ce titre, les plinthes chauffantes sont idéales puisqu’elles créent un voile thermique le long des parois qui fait barrière contre le froid extérieur et entraîne une température de confort optimale.


Partager cet article