Quand un maroquinier de la MĂ©dina expose ses cuirs sur Internet

Abdelmajid est un maroquinier traditionnel marocain qui façonne le cuir Ă  Marrakech, comme son père l’avait fait avant lui. Il est restĂ© fidèle Ă  ses principes, les mĂŞmes qui ont bâti la rĂ©putation des articles en cuir de Marrakech. Si la production n’atteint pas celle de l’industrie du cuir, la qualitĂ© des poufs et sacs en cuir est irrĂ©prochable. Abdelmajid et ses compagnons perpĂ©tuent ainsi une tradition vieille de près de 1000 ans.

Marrakech a très tĂ´t attirĂ© les Ă©leveurs et les artisans des mĂ©tiers du cuir et de la laine, lesquels venaient profiter de l’essor de la citĂ© ocre pour Ă©couler leur production. Originaires des massifs de l’Atlas ou des rĂ©gions sahariennes, ces artisans apportaient leur savoir-faire ancestral dans la confection des bâts de dromadaire, sacs, sandales, ceintures et autres ceinturons en cuir. Ces diffĂ©rents corps de mĂ©tier ont donnĂ© une rĂ©putation internationale aux cuirs de Marrakech et aux tapis berbères. Les sacs et poufs en cuir de Marrakech ont aujourd’hui de nombreux amateurs en Europe, au japon, en Australie ou aux États-Unis. D’un peu partout, des designers, des reprĂ©sentants de marques de renom, des cĂ©lĂ©britĂ©s ou de riches hommes d’affaires viennent Ă  Marrakech pour ses cuirs.

Quand un maroquinier de la MĂ©dina expose ses cuirs sur Internet

Abdelmajid finit une commande de sacs en cuir stylisĂ©s pour un designer allemand. Il me montre fièrement les poufs qu’il s’apprĂŞte Ă  livrer dans un riad de la MĂ©dina appartenant Ă  un homme politique français. Ma commande est prĂŞte depuis hier, des sacs Ă  main en cuir qui partiront en Russie.

Ainsi va la tradition des cuirs de Marrakech, traversant le temps et franchissant les frontières, indiffĂ©rente Ă  l’industrie du cuir nouvellement apparue, Ă  laquelle elle survivra sans aucun doute.

Les articles en cuir de cet artisan sont disponibles dans la boutique en ligne Artisanat du Sud basée à Marrakech.