Une maison pour se protéger des problèmes d’inondations

Ces dernières années, la France a connu de multiples inondations qui ont ravagées certaines villes du Sud de la France notamment. Premier risque naturel en France, près d’une commune sur trois serait concernée.

Le dérèglement climatique pour certains, l’urbanisation excessive ou l’imperméabilité des sols pour d’autres, les hypothèses sont nombreuses pour tenter de trouver des explications rationnelles à ces phénomènes. Le résultat, lui, reste le même. Dégâts humains et matériels trop nombreux, sans trouver de solutions techniques constructives efficaces.

Et si on construisait des maisons qui flottent ?

Le spécialiste français de la construction de maisons sur l'eau, Aquashell, conçoit des habitations innovantes et parfaitement adaptées à ce genre de situation. Ce concept de maison flottante pourrait devenir une solution idéale aux problèmes d’inondations, en imaginant même la possibilité de créer des villes entières pour se protéger efficacement des inondations.

Pratiques et esthétiques, les hébergements flottants contiennent tout le confort d’une maison classique. De plus, les maisons flottantes Aquashell sont parfaitement stables grâce à leurs flotteurs étudiés pour supporter les 15 tonnes de la structure. Fabriqués en polyéthylène, ils ont l’avantage d’être imputrescibles, ils ne dégradent pas au contact de l’eau. Le principe de « tri-couches » permet une résistance accrue aux UV (Ultraviolets) ainsi qu’aux déformations, ce qui en fait un matériau souvent utilisé dans la construction navale de haute performance.

Une réflexion globale sur les constructions de demain

En France, la problématique de l’habitat en zone inondable a du mal à intéresser les principaux acteurs de la construction. Pourtant, il s’agit d’un enjeu majeur dans l’élaboration de la stratégie de construction durable pour demain. Outre-Manche, des programmes de recherche voient le jour afin d’étudier précisément la question.

Etude d’un cas concret

Afin d’illustrer clairement les avantages de ce mode d’habitation, il vous suffit de revenir un peu en arrière et de se rappeler des inondations de la fin d’année 2013 en Bretagne. Les cours d’eau bretons étaient très largement sortis de leurs lits provoquant à Quimperlé, à Morlaix ou à Redon des dégâts matériels considérables.

Une maison pour se protéger des problèmes d’inondations

A Jugon-les-Lacs aussi, les eaux des lacs étaient montées de quelques centimètres. Le modèle de maison flottante AquaPrima qui se trouvait sur le lac a vu son ponton, qui raccordait l’hébergement à la berge, s'est décroché laissant ainsi dérivé la maison. L’habitation, quant à elle, est restée, comme prévu, totalement intacte et a continué de flotter tranquillement.


Partager cet article