Choisir sa chaudière : gaz ou mazout ?

Tel est le dur choix à effectuer lors de l’aménagement de vos sanitaires… Il va falloir penser à l’aspect pratique ainsi qu’aux avantages et inconvénients de chacun. Faisons un peu le tour de ce sujet qui a déjà fait beaucoup parler de lui.

A combien cela vous reviendra-t-il ?

Le choix de votre chaudière, gaz ou mazout ?

Tout d’abord, même si cela parait logique, ces chaudières au gaz ou mazout sont alimentées, à la base, par de l’énergie fossile. Même si les fournisseurs fixent souvent le prix eux-mêmes et permettent donc certaines réductions, le prix de ces énergies varie fortement en fonction du baril de pétrole à l’international. D’un côté, le prix du mazout réagira directement aux fluctuations de prix alors que le gaz, lui, aura un retard d’environ six mois.

Pour ce qui est des frais d’installation, le gaz sera sensiblement moins coûteux que le mazout. Vous n’aurez effectivement pas besoin de citerne pour vous chauffer et le coût d'installation d’une chaudière au gaz sera moins cher.

Frais de fonctionnement et d’alimentation

Vous devrez payer le gaz tous les mois tandis que le mazout se paiera à chaque fois que vous devrez remplir la cuve. L’avantage avec le mazout, c’est que vous pouvez attendre le moment propice de chutes des prix pour pouvoir la remplir. Une fois remplie, vous ne devrez plus vous en soucier jusqu’au prochain remplissage.

L’aspect écologie

Quand on parle de l’environnement, le mazout a tendance à ne pas avoir bonne réputation… Les raisons : les fuites, les citernes mal entretenues et les émissions de gaz polluants. Cependant, il faut savoir que d’énormes progrès ont été effectués grâce notamment à de nouvelles techniques d’étanchéité.

Si vous désirez de plus amples informations sur le type de chaudière à installer chez vous, contactez un spécialiste qui répondra à toutes vos questions : www.dauvister.com


Partager cet article