Que savoir sur le statut d’agent commercial immobilier ?


Un agent immobilier est un acteur incontournable des opérations immobilières. Dans l’exercice de sa profession, différents statuts d’agent immobilier s’offrent à lui. Parmi elles, le statut d’agent commercial est le plus courant dans la profession du courtage immobilier. Découvrez dans cet article les multiples facettes de ce statut.

Que savoir sur le statut d’agent commercial immobilier ?



Statut d’agent commercial

Le statut d’agent commercial est un mode d’exercice du métier de courtier immobilier qui s’obtient après avoir suivi la formation d’un agent commercial immobilier. C’est la représentation d’un statut indépendant qui donne aux agents immobiliers une grande liberté dans l’exercice de leur fonction.

Avantages de devenir agent immobilier avec le statut d’agent commercial

Le statut d’agent commercial apporte quelques avantages tels que l’indépendance aux aspirants agents immobiliers. Grâce à cette autonomie dans l’organisation de son travail, l’agent commercial a le pouvoir perpétuel de négocier les contrats au nom et pour le compte du donneur d’ordre. Dans ce cas, il ne pourra faire l’objet d’une injonction du mandant sur sa façon de travailler. Sa dépendance l’empêchait également de ne servir qu’un seul client. Par conséquent, avec ce nouveau statut, il peut désormais accepter de nouvelles tâches sans besoin réel d’aucune autorisation.

Inconvénients liés à l’obtention du statut d’agent commercial

Bien qu’obtenir le statut d’agent commercial offre divers avantages, il n’est pas sans risque, car il présente aussi quelques inconvénients. On peut citer par exemple les régimes de protection sociale. Si l’agent commercial doit se conformer au régime de base de la protection sociale, celui-ci sera alors limité puisqu’il ne pourra pas, bénéficier d’allocations-chômage.

De plus, pour démarrer ses activités d’agent immobilier, un agent commercial a besoin d’un minimum de liquidités. Ce besoin de trésorerie est d’autant plus important que l’agent d’affaires ne sera payé qu’une fois la première opération immobilière réussie (signature chez un notaire).

Rémunération des agents commerciaux

L’engagement de l’agent commercial est de mener à bien l’opération immobilière qu’il entreprend. De ce fait, il est maitre de sa propre rémunération qui peut-être les commissions de vente, d’achat ou de location.

Un agent commercial ne reçoit pas de rémunération fixe, mais est rémunéré en fonction de la quantité de travail qu’il effectue. La prime qu’il perçoit peut parfois être au-dessus de celle d’un agent salarié.