Construire une maison bioclimatique passive ou BBC ?

Qu'est ce qu'une maison bioclimatique ? Est-ce une nouvelle mode ? Quels sont les principes fondamentaux ?

La première donnée de base pour la construction d'une maison bioclimatique est le terrain. Il doit impérativement être orienté au sud, voir sud est. Aucune autre orientation ne convient ! Sur ce point, on peut considérer que le bio-climatisme revient à la mode mais, il a surtout était oublié, dans les pays industrialisés depuis une cinquantaine d'année. Depuis la nuit des temps, depuis que l'homme s'est sédentarisé, il construit sa maison en fonction de l'environnement et surtout du soleil. Depuis les années 60 et 70 et le pétrole pas cher, les constructeurs ont pu faire construire à peu près n'importe quoi, n'importe ou, tout en proposant un confort toujours croissant, dans des coûts raisonnables. Cette époque n'aura été qu'une petite parenthèse dans l'histoire. Les coûts énergétiques seront toujours croissants. Nous devront donc progressivement revenir vers plus de sobriété et de logique. Une maison bien orientée, bien conçu et bioclimatique consommera, à isolation et chauffage équivalent environ 30 à 40% de moins !

Construire une maison bioclimatique passive ou BBC ?

Les principes fondamentaux sont :

  • une bonne orientation
  • de grande baies vitrées au sud
  • des protections au nord tout l'année (terre, conifères, garage...)
  • des protections au sud l'été (brise au soleil, feuillus, store, pergola...)
  • des masses thermiques (murs en maçonnerie, dalle béton...)
  • une architecture adaptée, compact

Une fois l'environnement de votre maison analysé et l'architecture adaptée au terrain, il faudra choisir quelles performances vous souhaitez pour votre maison, du BBC au passif.

Le choix pourra se faire selon trois critères :

  • votre budget
  • votre environnement climatique
  • votre mode de vie

Le budget est souvent le point essentiel. Une maison passive coûte beaucoup plus cher, aujourd'hui, qu'une maison basse consommation, au norme RT2012. On pourra compter de 25 à 40% supplémentaire. On compte de ce fait, quelques centaines de maisons passives en France. De plus, passer de quelques centaines d'euros de chauffage avec une maison BBC et cinquante à cent euros par an pour du passif ne permet pas d'espérer un retour sur investissement rapide. Cela peut même prendre quelquefois plus de quarante ans...

Votre climat peut vous aider à faire un choix. En France, je ne vois aucun intérêt de faire du passif en corse, voir dans tout le sud de la France et sur les côtes. Seul un climat continental ou montagneux peut justifier l'investissement. Avec l'augmentation continue des énergies, peut-être que le passif sera plus avantageux à l'avenir mais, avec le réchauffement climatique, j'ai un doute...

Enfin, votre mode de vie est à prendre en compte. En effet, une maison passive doit rester étanche, en continu pour garder la moindre calorie à l'intérieur du bâti. Si vous aimez vivre les fenêtres ouvertes dès qu'il y a un rayon de soleil ou si simplement vous souhaitez aérer tous les matins, passez votre chemin. Une maison passive c'est un peu plus de contraintes pour un fonctionnement optimum.

Pour conclure, je pense que la maison passive est très bien adaptée pour ceux qui l'on conçu, les nordiques. La maison bioclimatique devrait être obligatoire en France. La maison BBC qui est globalement aux normes RT2012 est une véritable avancée et devrait permettre de réelles économies de chauffage. On apportera malgré tout une attention particulière aux systèmes de ventilations installés dans ces dernières qui sont encore de mauvaises qualités et pourraient entraîner de très gros problèmes sanitaires à l'avenir.

aération maison passive

maison bioclimatique passive

aération maison passive

maison bioclimatique passive

aération maison passive

maison bioclimatique passive


Partager cet article