Alarme maison et protection des abords : le bon choix contre le cambriolage

Défenses naturelles : une protection efficace à moindre coût

En matière de sécurité, le mieux est parfois l’ennemi du bien. Même s’il est parfois tentant de mettre en place des protections imposantes autour de son domicile, un mur d’enceinte trop élevé constituera un brise-vue très apprécié des cambrioleurs qui seront à l’abri des regards? une fois cet obstacle franchi.

Une haie dense ou constituée d’épineux sera souvent une protection plus efficace, tout en étant esthétique, écologique et économique. Elle complétera utilement une clôture grillagée ou une palissade.

Autre point d’accès souvent négligé : le portail. Là encore, inutile d’ériger de hauts murs autour de chez soi si le portail n’est pas solide, ne ferme pas ou n’est pas sécurisé. Pour cela, il existe un grand nombre de produits de qualité sur le marché : portail à battant ou coulissant, motorisé ou mécanique, etc. Equipé d’un carillon, d’un portier audio ou vidéo, il constituera une excellente barrière anti-intrusion dont l’efficacité sera encore accrue s’il est assorti d’une caméra de vidéo-surveillance.

Enfin, la présence d’un chien de garde est un élément de sécurité additionnel. Un chien peut donner l’alerte, en amont. Avec des sens plus développés que ceux de l’homme, il détectera de loin une activité ou un mouvement anormal et sa présence rajoutera du stress à un éventuel intrus. Cependant, tous les chiens ne sont pas d’excellents gardiens. Tout dépendra de sa race, de son caractère et de son éducation. Un golden retriever, malgré sa taille, ne sera jamais un bon chien de garde. Certaines races, jugées « dangereuses », sont plus indiquées pour cette tâche mais leur possession est strictement réglementée. Par ailleurs, il ne suffit pas de signaler la présence d’un chien de garde pour être dégagé de toute responsabilité dans le cas où il attaquerait et blesserait des intrus, même au sein d’une propriété privée.

Alarme périmétrique extérieure : le deuxième rempart

Une fois les limites de propriété sécurisées, il est judicieux de s’équiper aussi de systèmes de détection périmétrique extérieurs. Il en existe deux types principaux :

  • Les barrières-infrarouges, qui fonctionnent grâce à deux bornes. L’une émet des rayons infrarouges et l’autre fait office de récepteur. Si quelqu’un ou quelque chose traverse l’espace entre ces deux bornes, le récepteur ne recevra plus la totalité des rayons infrarouges et un signal sera envoyé à la centrale d’alarme, qui à son tour déclenchera sirènes et messages d’alertes aux propriétaires. Installées à une hauteur comprise entre 0.80 m et 1.20 m du sol après le portail, dans une zone de passage (allée, loggia), elles détecteront tout franchissement.
  • Les détecteurs de mouvement captent le rayonnement infrarouge émis par un individu. Leur portée et leur angle d’action dépendent de chaque fabricant mais ne sont valables qu’en champs libre. Ils sont donc difficilement compatibles avec une végétation dense. Il faut aussi prendre en compte une éventuelle présence animale. En effet, tous les détecteurs de mouvement extérieurs ne sont pas compatibles avec un chien. Il est donc recommandé de bien se renseigner avant d’acheter ce type d’équipement.

Dans tous les cas, aussi bien barrières infrarouges que détecteurs de mouvement requièrent une propriété entièrement clôturée. Ces périphériques d’extérieur sont plus chers que les dispositifs prévus pour l’intérieur car ils doivent résister aux intempéries et être plus sophistiqués afin d’éviter les fausses alarmes.

Alarme maison : l’ultime défense

Troisième chaînon d’une bonne protection, l’alarme maison, située à l’intérieur de l’habitation est un élément incontournable pour une protection efficace. Plus de 90 % des cambrioleurs s’enfuient en cas de déclenchement d’alarme. Le marché de l’alarme sans fil a beaucoup évolué ces dernières années et offre une gamme variée en termes de caractéristiques et de prix. Systèmes d’alarme GSM, RTC ou IP permettent de protéger une habitation dans les meilleures conditions.

Le système d’alarme sans fil a d’ailleurs supplanté son aîné, l’alarme filaire, du fait de sa facilité d’installation, de son coût modéré et de sa capacité à évoluer dans le temps.

La centrale d’alarme, cœur du système d’alarme sans fil, offre des fonctionnalités toujours plus sophistiquées. En plus de d’assurer la protection de l’habitation, elle peut prendre en charge des applications domotiques comme l’ouverture et la fermeture du portail et des volets roulants ou encore la gestion du chauffage et l’éclairage.

Aujourd’hui à la portée de toutes les bourses, les alarmes sans fil apportent une réponse très utile face à la multiplication des cambriolages.

alarme périmétrique extérieure maison

alarme son effet canbriolage

PROTECTION ALARME EXTERIEURE D UNE MAISON

protection périmétrique extérieure

alarme périmétrique extérieure maison

alarme son effet canbriolage

PROTECTION ALARME EXTERIEURE D UNE MAISON

protection périmétrique extérieure

alarme périmétrique extérieure maison

alarme son effet canbriolage

PROTECTION ALARME EXTERIEURE D UNE MAISON

protection périmétrique extérieure


Partager cet article