Quelle solution pour les travaux de plâtrerie ?

Modifier des volumes, cloisonner des pièces ou réaliser des rangements "en dur" demande la mise en oeuvre de travaux de plâtrerie. Le matériau à choisir dépend de la pièce où les travaux sont envisagée et de la fonction des cloisons.

La brique

Quelle solution pour les travaux de plâtrerie?

La brique peut tout à fait être utilisée pour la création de cloison. Evidemment, la brique ne remplie pas tous les rôles de travaux de plâtrerie comme la création de faux-plafond, mais dans la création de murs, la brique est idéale. Offrant une isolation thermique et phonique performante, la brique régule aussi l'humidité et résiste à de nombreux chocs. Pouvant être utilisée pour des cloisons courbées, la brique est recouverte par du plâtre ou un enduit pour répondre à toutes les normes. La brique est peu utilisé néanmoins dans les travaux de plâtrerie standards, notamment car ce matériau est bien plus cher que ses deux concurrents.

Le béton cellulaire

Le béton cellulaire est un béton léger  commercialisé en carreaux. Bien plus léger que la brique et que le plâtre, le béton cellulaire est à privilégier quand le sol est peu résistant. Le béton cellulaire s'assemble grâce à du mortier, avance de grandes qualité d'isolation phonique et thermique et est ininflammable. Le béton cellulaire doit cependant parfois être doublé et n'est pas flexible, les possibilités de formes sont donc réduites.

Les plaques de plâtre

Matériau : ce sont de grands panneaux de plâtre habillés d'un parement en carton sur les deux faces. La plaque classique, la fameuse BA 13, a une épaisseur de 13 mm.
Caractéristiques : les plaques sont polyvalentes et s'adaptent à tous les usages. Selon l'emploi, il existe trois modèles : à bords amincis, arrondis ou ronds amincis. Elle est également disponible hydrofugée (résistance à la condensation et aux projections d'eau) et ignifugée (résistance au feu).
Montage : sec.
Pose : la plupart du temps, les plaques de plâtre sont vissées sur une ossature métallique. Ce système permet de dissimuler gaines et canalisations. Faciles à découper, elles se mettent en forme aisément pour créer des cloisons courbes.
Avantages : c'est le type de cloisons le plus facile à mettre en oeuvre. Légères, elles ne créent pas de grosses surcharges. Et elles affichent un bon rapport qualité/prix.
Inconvénients : des performances acoustique et thermique moyennes sans isolation.

  • Prix : de 5 à 15 € le m²
  • Fabricants : Knauf, Isolava France, Lafarge Plâtres, Placo

Astuce : pour améliorer l'isolation phonique et thermique, il suffit de remplir de laine minérale le vide entre les plaques.


Partager cet article