Quel chauffage pour une véranda ?

Véritable puits de lumière, la véranda vous permet de profiter d’un cadre enchanteur tout au long de l’année à condition qu’elle soit équipée d’un système de chauffage.

Une véranda basse consommation

Pour effectuer des économies de chauffage, la véranda doit être finement réfléchie.

Son orientation

Le soleil constitue une source de chaleur incroyable à ne pas négliger. Les baies vitrées captent comme par magie cette manne d’énergie. La position de votre véranda sera, pour cela, déterminante. Idéalement, elle s’oriente vers l’Est. Vous profitez, le matin, des premiers rayons de soleil et l’après-midi, vous êtes protégé des grosses chaleurs.

Son isolation

Une bonne isolation valorise les performances de votre chauffage et limite les risques de déperdition de chaleur et les échanges thermiques. Optez pour des vitres à double vitrage et éventuellement pour des volets.

Quel chauffage pour une véranda ?

Une véranda, un jardin d’hiver

Dès les premiers frimas de l’hiver, la véranda ferme ses portes sauf si vous aménagez un chauffage d’appoint. Vous pouvez, dans ce cas, vous en servir de manière occasionnelle ou la transformer en un charmant jardin botanique. Faciles à installer et sans entretien, les radiateurs électriques constituent la meilleure solution. Il est possible également de choisir un radiateur mobile. Certains fabricants présentent des modèles, qui utilisent les performances de la technologie à inertie. Sa chaleur douce vous enveloppe délicatement. En plus, équipés de roulettes multidirectionnelles, ces radiateurs se déplacent sans le moindre effort dans toute la maison.

Une véranda, une pièce à vivre

Doté d’un chauffage performant, la véranda s’apparente à une pièce à vivre à part entière. Plusieurs possibilités se dressent devant vous dont le chauffage central, la pompe à chaleur et le radiateur électrique à inertie.

Le chauffage central

Véritable extension de la maison, la véranda peut se relier au chauffage central de la maison et ce quel que soit son mode de fonctionnement. La chaudière doit être, toutefois, suffisamment, puissante pour alimenter cette pièce supplémentaire.

La pompe à chaleur

La pompe à chaleur est très appréciée dans les vérandas. Elle permet à la fois de climatiser la pièce et de la chauffer. Mais, ce système se révèle inefficace lorsque le thermomètre descend sous la barre des zéros degrés.

Le poêle à bois ou à granulés

Le poêle à bois est parfait pour les grands volumes. Quelques travaux en amont sont, en revanche, à prévoir. Un conduit de cheminée règlementaire et une arrivée d’air spécifique sont obligatoires afin d’évacuer correctement les fumées et éviter la condensation. Misez sur un modèle estampillé Flamme Verte (minimum quatre étoiles). Cette certification vous garantit un rendement optimal.

Le radiateur à inertie

Le chauffage électrique équipe de plus en plus les vérandas. Mais, encore faut-il bien choisir son radiateur électrique. Tous les systèmes ne se valent pas. Privilégiez le procédé à inertie. Certaines marques utilisent un cœur de chauffe en brique réfractaire, qui diffuse une chaleur homogène.


Partager cet article