Améliorer la classe DPE d’une maison grâce aux vitrages

Le diagnostic de performance énergétique d’une habitation permet d’évaluer la quantité d’énergie qu’elle consomme, sa performance énergétique et son impact par rapport à l’émission de gaz à effet de serre. Il s’agit d’une stratégie dont le but est de réduire l’émission du gaz à effet de serre et la consommation énergétique des habitations. Il s’agit d’un document qui contient des informations sur l’habitation, les matériels de ventilations et chauffage ainsi que le mode d’utilisation de ces équipements.

Ce document indique la consommation énergétique de la maison qui est calculée en fonction des relevés de consommations. Le classement de l’habitation basé sur sa performance énergétique est aussi mentionné dans ce document. Ce document mentionne à la fin des recommandations qui visent à améliorer les performances énergétiques de l’habitation comme les travaux de rénovation.

Améliorer la classe DPE d’une maison grâce aux vitrages

Les travaux d’isolation en passant par les vitres

L’amélioration de la performance énergétique d’une maison requiert plus souvent la réalisation des travaux d’isolation. Ce sont des travaux qui permettent de réduire la consommation énergétique de la maison en limitant les échanges thermiques entre l’extérieur et l’intérieur de la maison. Les fenêtres constituent une grande partie des pertes d’énergie d’une maison et c’est pour cette raison que les travaux se concentrent un peu plus sur les vitrages. L’installation de vitrerie, par exemple d’un double ou triple vitrage est une option très intéressante dans ce cas-là. Cependant, il faut faire attention, car une maison très isolée peut dégrader le système de ventilation de la maison et qui entraîne des problèmes d’humidité à l’intérieur de la maison.

Les principaux types de vitrage

Il y a eu beaucoup de progrès en matière de vitrage, surtout ces dernières années. En effet, le simple vitrage n’est presque plus utilisé dans l’habitation. Le double et triple vitrage a pris sa place. Le double vitrage comporte deux lames de vitres qui sont séparées par une lame d’air et afin de renforcer la performance de ce vitrage, cette lame d’air peut être échangée par de l’argon qui est un gaz moins conducteur de la chaleur comparé à l’air. Le triple vitrage est quant à lui plus performant que le double vitrage, en effet un vide d’air est ajouté à ce vitrage. Plus lourd que le double vitrage, il privilégie le confort en hiver en diminuant l’apport solaire ainsi que la luminosité. Il existe aussi d’autres vitrages comme le vitrage chauffant qui contient un film transparent et qui produit de la chaleur par rayonnement. Il arrive que la température de la vitre intérieure atteigne les 35 °C. L’utilisation du vitrage anti réfléchissant est aussi très intéressante puisqu’il a été spécialement traité pour atténuer les apports calorifiques et convient aux baies vitrées qui sont orientées vers le Sud. Qu’il s’agisse de travaux de rénovation ou de nouvelles constructions, il est très important de faire appel à un bon vitrier. Pour faire le bon choix par rapport au vitrage plus adapté à votre maison, il est préférable de se renseigner auprès d’un professionnel du domaine. C’est aussi l’assurance d’avoir des travaux bien faits, réalisés dans les normes en vigueur.


Partager cet article