Trois pistes pour économiser sur ses factures de chauffage

En 2017, les Fran√ßais ont d√Ľ s’acquitter de pr√®s de 1 700 euros en moyenne pour chauffer leur habitation. Or, tous ne sont pas conscients des solutions qui s’offrent √† eux pour limiter leur consommation de chauffage tout en b√©n√©ficiant d’un confort maximal. Dans les lignes qui suivent, nous vous d√©voilons trois fa√ßons d’√©conomiser sur un poste de d√©pense parfois bien trop cons√©quent pour le foyer.

Un mode de chauffage économe

Le choix d’un mode de chauffage d√©termine dans une large mesure votre consommation √©nerg√©tique. D√©couvrez les syst√®mes plus √©conomiques disponibles sur le march√© !

La chaudière à condensation

En premier lieu, on trouve la chaudi√®re √† condensation, qui tire profit de l’√©nergie contenue dans les fum√©es de combustion. Elle a l’atout de pouvoir √™tre raccord√©e √† toutes les installations de chauffage √† eau chaude, qu’elle soit murale ou fix√©e au sol. Cet appareil consomme 15 √† 20% de combustible en moins que les chaudi√®res √† √©nergie fossile standards.

La pompe à chaleur

La pompe √† chaleur est un autre dispositif qui peut √™tre utilis√© √† des fins de chauffage et de climatisation. Elle s’illustre par son coefficient de performance √©lev√©, √† la fois √©cologique et √©conomique ! Il existe plusieurs types de pompes √† chaleur (air-eau, air-air, g√©othermique, etc.) dont certaines peuvent √™tre financ√©es par un cr√©dit d’impôt.

Trois pistes pour économiser sur ses factures de chauffage

La chaudière à bois

Le premier attrait de ce mode de chauffage est son caract√®re √©cologique. Il s’agit √©galement d’un syst√®me qui convient parfaitement aux zones non raccord√©es au gaz naturel. Par ailleurs, la chaudi√®re √† bois fait appel √† un combustible √©conomique et renouvelable, et l’investissement n√©cessaire √† son installation reste raisonnable. Dans la m√™me gamme, vous pouvez vous int√©resser aux caract√©ristiques du po√™le √† bois. On en distingue de plusieurs types (√† inertie, √† air ventil√©, √† convection naturelle ou forc√©e, etc.), ce sont des appareils qui offrent de bonnes performances. Ils sont √©ligibles aux subventions et rappellent le feu de chemin√©e si authentique !

Installer un robinet de radiateur thermostatique

Applicable √† l’ensemble des radiateurs √† eau, le robinet thermostatique constitue une technique efficace et tr√®s simple pour optimiser vos d√©penses √©nerg√©tiques. R√©gler la temp√©rature gr√Ęce au thermostatique est tr√®s simple : fix√©e sur le radiateur, la t√™te thermostatique (plus commun√©ment appel√©e robinet thermostatique) int√®gre une cire dont la dilatation varie au gr√© des changements de temp√©rature, ce qui fait s’ouvrir ou se refermer le conduit. Ces variations vont naturellement r√©guler l’arriv√©e en eau chaude dans le radiateur, en fonction de la temp√©rature ambiante.

Par exemple, quand la nuit approche, ou lorsque le soleil p√©n√®tre dans votre int√©rieur et r√©chauffe naturellement vos pi√®ces √† vivre, la technologie thermostatique agit en toute autonomie pour maintenir une temp√©rature stable sans manipulation de votre part : inutile de ¬ę¬†monter¬†¬Ľ ou de ¬ę¬†baisser¬†¬Ľ le thermostat. Si vous laissez le chauffage allum√© pendant la nuit, il ne risque pas de rester ¬ę¬†bloqu√© √† fond¬†¬Ľ, ce qui vous assurera un plus grand confort dans l’habitation, et des √©conomies d’√©nergie cons√©quentes.

Les principaux avantages

Selon L’ADEME (Agence de l’Environnement et de la Ma√ģtrise de l’√Čnergie), les √©conomies de chauffage peuvent monter jusqu’√† 15% : on se rend compte que l’installation du thermostatique am√®ne √† mieux prendre conscience de la gestion √©nerg√©tique, en optimisant les variations de temp√©rature du foyer. De plus, ces robinets thermostatiques sont tr√®s accessibles financi√®rement, il faut en effet compter en moyenne entre 20 et 70 euros par unit√© (pose non comprise). Cette technologie peut √™tre financ√©e par un cr√©dit d’impôt, autre avantage financier dont il est possible de profiter dans le cadre d’une construction ou d’une r√©novation d’habitat.

Le plancher chauffant thermostatique

D’autres applications du thermostatique sont pl√©biscit√©es par les particuliers qui ont besoin de r√©duire leurs factures d’√©nergie. Par exemple le plancher chauffant, une excellente alternative au radiateur mural, qui √©quipe plus de 4 maisons neuves sur 10 dans l’Hexagone. Il a l’atout d’√™tre compatible avec tout type de production d’eau chaude et permet de d√©finir une temp√©rature unique, pi√®ce par pi√®ce, sans avoir √† toucher en permanence aux r√©glages du chauffage. C’est l’id√©al pour √©viter les atmosph√®res surchauff√©es surtout dans les chambres et les salons y compris en l’absence des r√©sidents, ce qui impacte directement la consommation d’√©nergie du foyer.

S’√©quiper d’un radiateur connect√©

L’adoption d’un radiateur connect√© est une autre option qui peut valoir le coup pour diminuer vos factures √©nerg√©tiques. Ce radiateur √©lectrique se laisse piloter √† distance. Il s’accompagne de diverses fonctionnalit√©s, par exemple pouvoir l’allumer ou l’√©teindre via un smartphone, pratique si vous l’avez oubli√© en partant ou pour pr√©parer la maison √† vous recevoir apr√®s une absence. De m√™me, planifiez des temp√©ratures diff√©rentes en fonction des plages d’absence et de pr√©sence, programmez des sc√©narios selon vos activit√©s et modifiez-les quand vous le souhaitez.

Une fonction de d√©tection de fen√™tre ouverte √©vitera d’ailleurs de chauffer la pi√®ce en m√™me temps que vous a√©rez. Comparativement √† des radiateurs conventionnels, ils favoriseraient des √©conomies d’√©nergie de l’ordre de 45%.

Trois pistes pour économiser sur ses factures de chauffage #2

Les critères de choix

Avant d’arr√™ter votre choix, nous vous sugg√©rons de d√©terminer vos besoins en chauffage, en fonction des volumes √† chauffer, du nombre de r√©sidents et de la performance de l’isolation thermique de la maison. Ensuite, il vous faut prendre en compte le prix de la mati√®re premi√®re. Les frais li√©s √† l’ installation du syst√®me de chauffage doivent aussi retenir votre attention, ils comprennent la main d’oeuvre, le co√Ľt des mat√©riaux ainsi que les consommables. Il demeure √©galement important d’√©tudier le rendement de l’appareil, au niveau de la performance √©nerg√©tique, si possible pr√©f√©rez exploiter pleinement les √©nergies renouvelables pour compl√©ter voire remplacer les √©nergies fossiles.

Enfin, nous vous conseillons de vous pr√©occuper de l’isolation de votre logement : les ponts thermiques sont responsables d’une majorit√© des d√©perditions d’√©nergie li√©es au b√Ętiment lui-m√™me, occasionnant un g√Ęchis de ressources et d’argent. Il serait dommage d’installer un syst√®me de chauffage performant dans un logement sans avoir r√©gl√© les probl√®mes de d√©perditions de chaleur ! Poser du double vitrage et v√©rifier la qualit√© de l’isolation (par l’int√©rieur ou par l’ext√©rieur) sont une premi√®re √©tape, qui pourra √™tre suivie par l’isolation des combles ou des rampants selon les cas. Veillez √©galement √† toujours assurer une bonne qualit√© de ventilation de l’air.