Transformer le petit coin en havre de paix

On n’y pense pas forcément, mais les toilettes sont une pièce de la maison qu’il convient de chouchouter tout particulièrement. Saviez-vous que chaque français passait en moyenne 3 ans de sa vie au petit coin ? C’est une belle raison pour nous investir un peu plus dans la décoration intérieure de nos cabinets !

Des accessoires ludiques et insolites

Transformer le petit coin en havre de paix

Parce qu’on adore passer du temps dans notre petit coin, on se doit d’opter pour une décoration intérieure qui soit en adéquation avec notre personnalité. Et pour ça, il ne faut pas hésiter une seule seconde à choisir des cadeaux insolites pour les toilettes. Du dérouleur original à la brosse, en passant par le papier toilette humoristique, il y a mille et une façon de faire souffler un vent de fantaisie dans nos cabinets !

Une ambiance qui joue la carte de l’originalité

Transformer le petit coin en havre de paix

Les toilettes, ce ne sont pas que des accessoires. Certains y vont même de leur petit grain de folie pour apporter un maximum d’originalité à cette pièce. Des murs étoilés à la sauce Star Wars, un style caverne avec dessins préhistoriques, une ambiance marine avec filet de pêche suspendu : toutes les idées pour décorer les toilettes sont bonnes. On peut également se laisser tenter par des affiches, des tableaux ou encore des enceintes Bluetooth pour faire en sorte que le temps passer dans les toilettes paraisse plus court !

Des toilettes pour tous

Transformer le petit coin en havre de paix

Le petit coin, c’est un endroit pour les petits comme les grands, les hommes comme les femmes, les garçons comme les filles. Il faut donc miser sur la neutralité pour éviter la discrimination ! On pensera donc à glisser des magazines pour tout âge ou un tabouret pour que le plus jeune puisse accéder à la cuvette. On peut aussi miser sur des jeux de toilettes ou d’autres gadgets, qui permettent de faire passer le temps tout en s’amusant : un panier de basket, un mini golf pour toilettes ou encore une radio !


Partager cet article