Qu'est-ce qu'un bon sommier ?

Trop souvent, on se concentre sur le matelas lorsque l’on se soucie de son sommeil. Mais pour parfaire la literie, il faut également y inclure un sommier de qualité qui va servir à amortir votre matelas et à garantir une bonne résistance malgré des mouvements. On distingue plusieurs types de sommiers : à lattes, à ressorts tapissier et de relaxation.

Installer un bon sommier

Un sommier est le support sur lequel un matelas est posé. Il se doit d’être suffisamment ferme et souple pour faciliter le sommeil. C’est un équipement de couchage dont la flexibilité sert à amortir les mouvements et le poids qui pèse sur le matelas. Le sommier est surélevé grâce à des pieds et sa hauteur dépend du modèle choisi. Il favorise la ventilation et la longévité du matelas. Cette aération est nécessaire pour l’hygiène de la chambre.
Un bon sommier est un atout santé quand il est accompagné d’un bon matelas, car il éloigne les maux de dos.

une chambre avec un bon sommier

De nombreux modèles de sommier contribuent à la bonne conservation de votre literie on distingue :

  • Le sommier à lattes : il entretient l’aération et renforce la fermeté de votre matelas. Très rependu, il est adapté aux matelas en latex ou mousses et conseillé aux personnes souffrant d’allergies respiratoires.
  • Le sommier à ressorts : il est plus souple et conçu pour les matelas à ressorts. Il offre un confort moyen et correspond à ceux qui privilégient les couchages moins fermes. Avec le temps, il n’est pas rare que les ressorts fassent du bruit lors des mouvements.
  • Le sommier de relaxation : la plupart de ces sommiers sont dotés d’un système électrique pour régler le niveau de fermeté. Il existe également des modèles à réglage manuel.
  • Les sommiers tapissiers : Ils sont disponibles sous forme de lattes ou à ressorts. Leur structure est moins favorable à l’aération et ils sont souvent recouverts de tissus.

Les critères qui déterminent votre choix

Vu qu’il existe plusieurs sortes de sommiers sur le marché, votre choix sera donc déterminé par plusieurs éléments. Vous devez d’abord vous assurer que votre sommier s’accordera au type de matelas que vous possédez (à ressorts, en mousse ou latex). Le matériau entre également en compte. Selon que la latte est fabriquée en bois ou non, le coût dépend. Enfin, songez à votre condition physique et à votre confort les problèmes de dos, de rhumatisme ou les diverses allergies sont des facteurs décisifs.

qu\es qu\un sommier multilatte

qu\es qu\un sommier multilatte

qu\es qu\un sommier multilatte


Partager cet article