La serre de jardin pour cultiver toute l’année

Cultiver fruits et légumes en toute saison : un rêve pour tout jardinier qui se respecte. Ce mode de production multiplie les avantages. En effet, les contraintes météo disparaissent et vous gardez une parfaite maîtrise des éléments. Avec en ligne de mire des produits biologiques bons et sains. Regardons de plus près la marche à suivre une fois votre d’achat de serre de jardin acté.

Une déclaration est-elle obligatoire ?

Aucune formalité administrative ne sera à remplir dans le cas où votre serre de jardin ne dépasse pas 1,80m de haut. Dans le cas contraire, un permis sera obligatoire.

Renseignez-vous auprès des services d’urbanisme de votre commune pour prendre connaissance des règles en vigueur. Notamment pour ce qui est de la législation sur les zones protégées.

Quelles cultures sous serre ?

Le choix des cultures sous serre est extrêmement vaste. La tomate et le concombre restent les rois des serres.

Chaque période de l’année est propice pour s’occuper de sa serre. Soit pour semer, ou bien récolter, ou encore protéger vos plantations en cas de froid ou de vent.

Lors de la période hivernale justement, on cultivera des légumes de saison comme le chou, les betteraves ou encore les navets et autres épinards. Une période idéale par ailleurs pour commencer à semer les poivrons, aubergine ou encore la laitue.

N'hésitez pas à vous référer au calendrier suivant pour vous repérer.

Conseils pour réussir vos plantations

La culture sous serre nécessite d’aider à la pollinisation des fleurs à la main. En effet, la fait de manquer d’insectes aidant à la pollinisation des cultures exige du jardinier de la faire manuellement.

Aussi, taillez régulièrement les plantes potagères afin de garder la luminosité sous la serre.

Un dernier conseil pour la route : veillez à la rotation des cultures, ou assolement. Il faut éviter de cultiver au même endroit, dans des intervalles de temps rapprochés, ni un légume de même catégorie, ni un légume d'une même famille. Cela dans le but d’éviter un épuisement des ressources du sol. A moins de mettre en en place des pratiques respectueuses et ne pas utiliser de produits chimiques. Des pratiques qui permettront de maintenir plus longtemps la qualité de votre sol.


Partager cet article