Les secrets d'un jardin en bord de mer

Que vous soyez à Cassis ou  Berck-sur-Mer, le constat est le même: les embruns et l’air marin ne sont pas favorables à la bonne santé d’un jardin. Pour avoir un jardin en bord de mer résistant et fleuri, voici quelques astuces à retenir.


Les inconvénients principaux d’un jardin en bord de mer sont la proximité du sel, le vent important et la présence de sable dans les jardins. Pour contourner ces éléments défavorables, il existe deux grandes méthodes efficaces.

Choisir des plantes adaptées

Afin d’éviter que le sel ne dégrade les plantes, il est indispensable de sélectionner des plantes peu sensibles au sel. Les des camélias, les rhododendrons, les hortensias et les rosiers sont des plantes qui sont très résistantes. Côté arbre, on optera davantage pour l’acacia, l’albizia, l’eucalyptus ou encore le peuplier. Si vous hésitez dans le choix des plantes, tournez-vous vers un paysagiste qui vous conseillera au mieux selon la typologie de votre extérieur.

Opter pour une haie haute

Les haies dites bise-vent sont particulièrement recommandées en bord de mer. Cette barrière naturelle et robuste coupera le vent et protégera ainsi le reste du jardin. Elles permettront également de limiter la prolifération de sable dans tout le jardin. La plante à privilégier est évidemment le troène, connu pour sa grande robustesse. La taille de la haie est un travail régulier, mais ce rempart est presque indispensable au bon développement du jardin.


Partager cet article