Rénovation énergétique des logements

Les aides pour les travaux énergétiques

Il existe aujourd’hui toute sorte de subventions financées par le gouvernement, afin de pouvoir bénéficier d’une aide de 15 % voir 25 % dans certains cas. Cela va dépendre si vous effectuez une seule catégorie de travaux ou un bouquet qui correspond à deux types d’amélioration pour augmenter les gains d’énergies.

Il faut obligatoirement que votre bien ai plus de deux ans, pour certains travaux comme pour le changement d’une chaudière ou encore effectuer l’isolation de vos combles ou de vos murs extérieurs … il sera possible de bénéficier d’un crédit d’impôt. Certains propriétaires renoncent à faire des travaux à cause des coûts engendrés sans savoir qu’une partie peut être prise en charge.
Ils existent d’autres types d’aides par exemple Primes énergies, pour l’année 2013 elle a pu faire bénéficier près de 40 000 particuliers pour leurs travaux d’amélioration énergétique.

Pour des travaux dans une maison ou tous autres types de biens , il faut penser à prendre en compte toutes ces subventions qui permettront d’alléger les coûts et d’améliorer les performances de l’habitat.

Les obligations pour obtenir les aides

Certaines catégories de travaux sont plus effectuées que d’autres, arrive en tête l’isolation suivi de l’installation des chaudières à condensation, et le remplacement des menuiseries extérieures.

Afin de pouvoir obtenir ces aides de la part de l’organisme Primes énergie, il suffit d’aller tout simplement sur le site internet et de remplir le formulaire disponible. À la fin des travaux il sera obligatoire de transmettre la où les factures avec les mentions de certaines caractéristiques qui doivent apparaître obligatoirement, par exemple pour l’isolation il faut que le coefficient R soit noter dans la facture de l’artisan pour que l’organisme soit en mesure de vérifier que les travaux correspondent bien à la réglementation thermique en vigueur.


Partager cet article