Projet Comepos, les maisons du futur se rapprochent !

Dans un futur proche, les maisons pourront détecter la présence d’un individu, produire de l’énergie et rafraîchir elles-mêmes leur intérieur. De telles innovations sont actuellement étudiées dans le projet Comepos. On vous dit tout !

En quoi consiste le projet Comepos ?

Comepos a pour but d’imaginer et présenter à quoi ressembleront les maisons de demain. Depuis 2013, le projet a réuni plusieurs acteurs de la construction, notamment au sein des Constructeurs et aménageurs de la Fédération française du bâtiment. Il rassemble également des industriels et des organismes de recherche.

Projet Comepos, les maisons du futur se rapprochent !


Le projet ambitionne construire une vingtaine de maisons à énergie positives à travers tout le territoire français d’ici 2020. Durant cette période, Etienne Wurtz, directeur de la recherche du Commissariat à l’Énergie atomique et aux énergies alternatives, explique que des spécialistes allaient « tester l’impact énergétique et l’empreinte carbone de ces différents prototypes ».

Des maisons vertueuses et confortables

Comme n’importe quel logement moderne, les résidences du futur de Comepos offrent un confort de vie innovant à leurs locataires. Elles intègrent notamment des fonctionnalités innovantes, comme des capteurs de présence ou encore la géolocalisation de ses occupants.

Ces maisons de demain proposent également des options qui facilitent l’économie d’énergie. Elles sont équipées de fenêtres à double vitrage qui sont deux fois plus isolantes qu’un double vitrage classique. C’est parce qu’elles sont équipées de verres à faible émissivité qui sont capables de capturer la chaleur et la retenir dans la maison.

Une atmosphère parfaitement saine

Le projet Comepos s’intéresse particulièrement aux taux de CO2 dans la maison. Pour rappel, ce dernier y est élevé, étant donné que l’air intérieur n’est pas renouvelé jusqu’au petit matin. Pour réparer cela, les participants au projet ont imaginé des maisons avec des capteurs de mesure qui ont pour mission de détecter lorsque le taux de CO2 est beaucoup trop élevé. Si oui, les capteurs activent un système de brassage de l’air qui permet alors de l’assainir.