Le principe de la climatisation inversée

L’industrie du chauffage et de la climatisation apparaît très complexe pour le consommateur lambda: il existe tellement de modèles et d’appareils qu’on finit par se fier aux conseils des vendeurs en fermant presque les yeux. Il y a tant de bonnes affaires comme le chauffage bi-énergie et la climatisation réversible que les gens vont tout simplement louper par manque de renseignements.

Aujourd’hui, comme l’hiver est déjà commencé et qu’il est presque trop tard pour s’y préparer, anticipons l’arrivée de l’été en parlant de climatisation. Nous expliquerons plus en détail le concept de climatisation réversible, qui sera d’ailleurs tout aussi utile pour le chauffage de votre domicile.

Le principe de la climatisation inversée

Le fonctionnement de la climatisation réversible

La mèche vous a déjà été vendue: elle fonctionne avec un appareil qui climatise votre maison en été tout en la chauffant lors de la saison froide.

Contrairement à d’autres systèmes qui se basent sur un compresseur à vitesse constante, ce type de climatiseur fait plutôt appel à un compresseur à vitesse variable: cette fonction permet d’adapter la capacité de refroidissement ou de chauffage selon la température extérieure et intérieure. On évite le fameux dilemme du marche/arrêt de l’appareil traditionnel, qui demande plus d’énergie puisque chaque démarrage de l’air climatisé engendre une certaine dépense d’énergie.

Des variations de température plus faibles

Grâce à cette caractéristique, votre climatiseur n’attendra pas que la température soit à un degré trop élevée ou à un degré trop faible avant de recommencer à fonctionner. Le système fonctionne en continuité  donc votre niveau de confort est nettement amélioré par rapport à l’alternative traditionnelle.

Un genre de thermopompe

Vous l’aurez compris à la description, la climatisation inversée agit un peu comme le ferait une thermopompe! C’est un appareil qui est plus dispendieux à l’installation (parfois plus de 5 000 dollars, donc 3 500 euros) et qui prend plusieurs années avant de se rentabiliser. Selon Montrealairconditioners.com, lorsque la température extérieure joue au-dessus du seuil de -15 degrés Celsius, il est fort intéressant d’opter pour la climatisation réversible: son efficacité sera suffisante pour justifier l’investissement et le confort sera au rendez-vous.

Sous cette température, la dépense d’énergie devient beaucoup plus élevée car l’appareil aura le lourd mandat d’aller pomper des particules de chaleur dans le blizzard extérieur… ce qui est possible mais beaucoup plus épuisant. Dans les quelques pays où le climat est trop froid pour fonctionner uniquement à l’aide d’une thermopompe, les gens auront tendance à faire l’installation d’un chauffage d’appoint comme une fournaise au gaz naturel. Encore une fois, c’est une dépense additionnelle, sauf si vous en aviez déjà une et que vous pensiez changer pour un nouveau modèle.

Les principales marques qui offrent la technologie

Cette technologie, comme nomme régulièrement « Inverter » du côté des professionnels de l’industrie, commence à faire son bout de chemin chez les ténors du marché. Fujitsu, Toshiba-Carrier et Gree sont trois géants du monde de l’air climatisé qui ont développement des systèmes fonctionnant à l’aide de la climatisation réversible. La grande majorité des spécialistes du chauffage et des systèmes d’air conditionné seront donc capables de répondre à votre demande le cas échéant.


Partager cet article