Les précautions à prendre avant d’acheter à l’étranger

Il suffit de quelques jours dans une destination de rêve pour avoir cette envie de poser ses valises. Toutefois, les vacances suppriment généralement tous les désagréments et vous ne gardez que le meilleur sans vous attarder sur les formalités. Vous devez vous renseigner avant de vous lancer dans un tel projet, notamment en vous rapprochant d’une équipe spécialisée dans ces ventes.

pasja1000

Informez-vous sur les lois et le marché de l’immobilier local

Entre l’Afrique, la France, les États-Unis ou encore l’Angleterre, les prix peuvent varier du triple au double en fonction des situations géographiques et des prestations. Le pouvoir d’achat n’est donc pas le même, ce qui entraîne souvent de mauvaises surprises. Vous devez dans un premier temps vous renseigner sur le marché local afin de déterminer un prix moyen d’une maison ou d’un appartement.

Deux autres secteurs doivent attirer votre attention :

  • Les lois locales sont souvent différentes de la législation française (en Espagne, un notaire rédige et enregistre l’acte d’achat et, en Grande-Bretagne, ce sont les avocats qui s’occupent des actes)
  • Les frais annexes alourdissent la facture puisqu’ils ne sont pas les mêmes d’un pays à un autre

Cet achat idyllique peut se transformer en un véritable cauchemar sans ces informations indispensables.

Le financement est souvent très long pour l’étranger

En France, lorsque vous avez trouvé le bien idéal, vous avez une mise à disposition des fonds quelques jours plus tard. Ce n’est absolument pas le cas pour l’étranger car vous devez compter près de 6 mois pour les dossiers les plus complexes et au minimum 3 mois pour les moins difficiles. Vous ne pouvez donc pas succomber à un coup de cœur sauf si, bien sûr, vous disposez de la somme nécessaire à cet achat sur votre compte bancaire ou votre livret d’épargne.

Dans le cas contraire, il est nécessaire d’envisager un prêt pour cette maison de rêve, mais vous devez passer un obstacle. Les établissements bancaires sont quelque peu réticents à l’idée de prêter de l’argent pour l’achat d’un bien à l’étranger. Il est impossible d’obtenir par exemple une garantie sur cette demeure, ce qui rend le financement beaucoup plus complexe. Vous devez donc monter un dossier solide avec vos propres garanties afin de vous valoriser auprès de votre banquier qui demande généralement un fort apport de l’ordre de 50 %.

Attention aux accords entre les pays

Il est beaucoup plus facile de partir en vacances à l’étranger que d’acquérir un bien. Lorsque vous avez assimilé toutes les difficultés liées à cet achat, vous devez aussi vous familiariser avec les accords signés entre les pays surtout pour les taxes. Une convention fiscale de non double imposition a été rédigée entre le Maroc et la France. De plus, si vous souhaitez utiliser ce bien pour un investissement locatif, sachez qu’il faut impérativement déclarer les revenus dans les deux pays.

Immobilier 100 % entre particuliers pour simplifier votre achat à l’étranger

Immobilier 100 % entre particuliers est une plateforme en ligne créée en 1992. Ce site permet aux propriétaires de vendre leur bien et aux acheteurs de trouver leur logement idéal. Les offres d’Immobilier 100 % entre particuliers ne s’arrêtent pas aux frontières françaises. En passant par ce site, vous pouvez trouver un bien à acheter ou à louer dans le monde entier.  Les chargés de clientèle vous accompagnent dans votre vente à l’étranger et vous aide à éviter les pièges. Ces spécialistes immobiliers vous accompagnent tout au long de votre projet de vente à l’étranger.


Partager cet article