Un point sur les scies électroportatives

Les outils électroportatifs utilisés pour les opérations de sciage sont la scie sauteuse, la scie circulaire et la scie sabre.

Ces machines se r√©v√®lent indispensables d√®s qu’un bricoleur entreprend des travaux importants. La scie √©lectrique vient imm√©diatement apr√®s la perceuse dans l’√©quipement √©lectroportatif. Avec les pr√©cautions d’usage, ces machines sont peu dangereuses.

Un point sur les scies électroportatives


Utiliser une scie circulaire

La premi√®re des choses est d’apprendre √† monter et √† d√©monter les lames. Desserrez d’abord la vis de blocage √† l’aide de la cl√© fournie avec la machine. La lame se glisse sous le capot protecteur et s’adapte sur l’axe. Placez-la dans le bon sens: une fl√®che sur la lame indique le sens de rotation (de bas en haut √† l’avant de la scie). Maniez toujours les lames de scie avec pr√©caution, en portant des gants.

Le couteau diviseur pour mieux scier

√Ä l’arri√®re de la lame se trouve une pi√®ce m√©tallique, que l’on d√©couvre en rentrant la protection de la lame¬†: c’est le couteau diviseur¬†qui tient √©cart√©es les parties sci√©es afin qu’elles ne bloquent pas la lame en se resserrant dessus. Le r√©glage de ce couteau doit √™tre effectu√© √† chaque changement de lame¬†: l’√©cartement maximal entre le bas du couteau et le bas de la lame est de 3 mm¬† une vis manŇďuvr√©e par une cl√© (√† six pans en g√©n√©ral) permet de modifier la position de ce couteau.

La profondeur de coupe varie¬†: elle d√©pend de la position de la semelle qui s’appuie sur la pi√®ce √† couper par rapport √† l’axe de la lame. Elle se r√®gle le plus souvent manuellement, gr√Ęce √† une petite manette, plac√©e en regard d’une √©chelle gradu√©e. Pour effectuer des coupes parall√®les au chant d’un panneau, on peut r√©gler et bloquer un guide de coupe lat√©ral gradu√©. Ce papillon de blocage permet de r√©gler la hauteur active de la lame, d√©termin√©e par la profondeur de coupe d√©sir√©e.

Scier en sécurité

Pour scier en toute s√©curit√©, il faut que la pi√®ce √† couper soit tr√®s solidement fix√©e entre les m√Ęchoires d’un √©tau, par exemple, ou avec un serre-joint. Avec une machine filaire, attention √† la position du c√Ęble de raccordement¬†: le sectionnement du c√Ęble par la lame de scie peut avoir de graves cons√©quences. Utilisez un c√Ęble court de pr√©f√©rence (cela lui √©vite de tra√ģner dans l’atelier) et contr√īlez toujours sa position avant de scier. Appuyez sur la g√Ęchette de mise en marche.

Certaines machines ont un d√©marrage progressif. Attaquez franchement la coupe en suivant le trac√©. Ne poussez pas Ce syst√®me, avec son √©crou de blocage, sert √† r√©gler l’angle d’inclinaison de la lame de la scie circulaire. N’appuyez pas¬†fortement sur la scie¬†: il faut que la lame ait le temps de couper. Certains mod√®les de scies permettent une puisse tr√®s efficace m√™me en appuyant sur l’outil, voir sur scie-info. Lorsque l’effort demand√© est trop important (trop grande duret√© du mat√©riau, obstacle impr√©vu, resserrement du bois sur la lame), il arrive que la lame se bloque.

La plupart des scies circulaires sont √©quip√©es d’un syst√®me qui permet au moteur de fonctionner normalement en cas de blocage. La scie circulaire doit √™tre tenue √† deux mains¬†: l’utilisateur se place de pr√©f√©rence sur la gauche de la pi√®ce √† scier¬† il tient la poign√©e de la main droite et guide la progression de la gauche en maintenant la semelle. Les protections que comporte la scie sont¬†importantes et efficaces¬† il convient cependant de faire tr√®s attention √† la place des mains¬† il vaut mieux les poser sur la machine.

Redoublez d’attention si vous travaillez avec un aide. La plupart des accidents surviennent √† cause du mauvais arrimage d’une pi√®ce, qui bascule en entra√ģnant la scie. Toutes les scies circulaires comportent un guide lat√©ral : il s’agit d’une pi√®ce m√©tallique, fix√©e sur la semelle,se terminant en angle droit avec le plan de la semelle. Ce guide lat√©ral permet de s’appuyer sur un chant pour d√©couper une pi√®ce en longueur (d√©lignage). Il sert √† la r√©alisation de coupes en bout pour les assemblages de grosses pi√®ces. Pour les coupes en biais ou au milieu d’un panneau, il faut se passer de guide de coupe ou utiliser une r√®gle en bois aux chants bien dress√©s, √† fixer par des serre-joints.

Ce guide de coupe est souvent gradu√©, ce qui facilite le travail. La semelle de la scie est inclinable, gr√Ęce √† une petite manette de commande avec graduation. Ce dispositif (dont sont dot√©es la plupart des scies) permet de r√©aliser des d√©coupes inclin√©es tr√®s facilement (coupe d’onglet, par exemple).