Pourquoi et comment choisir une piscine hors sol ?

Grâce aux différentes possibilités qui existent aujourd’hui, disposer d’une piscine chez soi n’est plus un luxe. Piscine autoportée, tubulaire, en bois ou en acier, le choix est vaste. Les avantages sont également nombreux. On peut notamment relever le coût qui est vraiment abordable. Avec un petit budget et sans avoir à effectuer de grands travaux, on peut donc goûter aux joies de la baignade.

Les principaux avantages d’une piscine hors sol

La piscine hors sol présente de nombreux avantages. Dans cette liste, on peut notamment relever :

  • Sa facilité d’installation : l’idée est effectivement d’éviter les travaux d’installation qui demandent du temps, ainsi qu’un certain budget. Comme la piscine ne sera pas enterrée, il n’y a donc pas besoin de réaliser de travaux de terrassement. Par ailleurs, à la différence des piscines enterrées, l’installation d’une piscine hors sol ne nécessite pas de permis de construire
  • Son côté économique : dans la mesure où il n’existe pas de travaux à réaliser, l’installation d’une piscine hors sol est beaucoup moins onéreuse qu’une piscine enterrée. Le coût de l’entretien est également plus abordable en raison de sa petite surface
  • Sa praticité : la piscine hors sol existe sous des formes et des tailles très variées, qu’on peut trouver chez des revendeurs comme Piscineco. Il est ainsi aisé de trouver un modèle de piscine hors sol adapté à la superficie de votre espace extérieur

Pourquoi et comment choisir une piscine hors sol ?

Différents modèles disponibles

Sur le marché, on peut trouver trois modèles de piscines hors sol : gonflable, autoportante et rigide.

  • La piscine gonflable reste le modèle le plus pratique. Elle peut en effet se démonter facilement. Il suffit de la gonfler et de la remplir d’eau les jours où on en a besoin. En quelques gestes simples, on peut également la ranger. Elle existe en outre sous diverses formes : rectangulaire, ovale ou ronde. Il y en a également de toutes les tailles, des modèles plus petits destinés aux enfants aux modèles plus larges qui peuvent parfaitement remplacer les piscines enterrées
  • La piscine autoportante se distingue de la piscine gonflable par la méthode d’installation utilisée. Il faut dans un premier temps gonfler un boudin qui se trouve sur la partie supérieure de la piscine. Il faut ensuite la remplir d’eau pour qu’elle puisse prendre forme
  • Quant à la piscine rigide, il s’agit d’une structure composée de panneaux modulaires, en acier, en bois ou en résine. Il faut alors les assembler pour obtenir le bassin. Ce modèle s’avère plus solide que les autres. Sa forme élégante en fait également un modèle de choix pour ceux qui souhaitent garder un côté esthétique

Dans la gamme des piscines hors sol, on peut également trouver les piscines tubulaires, dont l’extérieur est constitué de tubes en acier. Un bassin en PVC se trouve à l’intérieur. Il est conseillé d’opter pour des modèles de qualité, comme les marques Intex, Gré, Ubbink, Sunbay ou Waterclip.

Choisir une piscine hors sol : les éléments à prendre en considération

Pour bien profiter de sa piscine hors sol, il est important de choisir un modèle qui soit adapté à votre utilisation personnelle. Côté matériaux, on peut opter pour du bois, du métal, du PVC, du béton ou du polymère. Le choix peut se faire suivant des critères esthétiques ou pour le rapport qualité-prix. Si le bois est apprécié pour son côté esthétique, le métal ou le PVC s’avèrent plus abordables.
En ce qui concerne la dimension, il est important que la piscine s’intègre bien dans le jardin. Il faut par ailleurs respecter la distance de trois mètres entre la piscine et les terrains voisins. Dernier détail, n’oubliez pas les accessoires indispensables à votre piscine, comme une bâche, un robot de nettoyage, etc.