Peintures d'extérieurs: les produits à choisir pour le bois et le métal

Pour l’extérieur, une simple application de peinture suffit pour apporter une apparence attrayante et une protection optimale. Voici un guide qui permet de choisir la peinture adaptée à un revêtement.

Les peintures dédiées aux bardages

Brouillon auto

Toujours confronté au soleil et à la pluie, le bois en grisaille est sujet à de nombreuses moisissures propices à l'intrusion des insectes. Afin de conserver la qualité des bardages, il existe deux types de produits. De texture fluide, le saturateur est une résine rendant le bois imperméable. Pour ce faire, il pénètre le bois et le nourrit en profondeur. Parmi ses avantages, il conserve sa couleur d'origine malgré les actions des intempéries et des rayons UV. De surcroît, il ne présente aucune fissure ni d écailles. Pour une protection qui s'étend sur une dizaine d'années, la lasure des bardages est une autre formule à adopter. Avec la présence du film en surface, l'eau de la pluie ne s'infiltre pas à l'intérieur du bois. Ses pigments permettent en outre de stopper les UV pour préserver la couleur du bois et apporter un effet satiné. Pour la finition, un égrenage léger du support doit précéder les deux couches d'imprégnation et de finition.

Quel produit utilisé pour les volets en bois ?

Pour l'entretien des volets, ceux-ci doivent être remis à neuf une fois tous les cinq ans. Au fil des années, la technique de lessivage, de ponçage et de dépoussiérage ne suffit plus à les faire briller. D'où l'importance de le peindre afin de les protéger contre les éléments extérieurs. Avec la peinture, le choix se pose entre la microporeuse et la « spéciale bois ». Le premier assure la protection du bois contre les éventuels cloquages et en même temps il permet à celui-ci de respirer par la vapeur qui en sort. Le second produit quant à lui garantit une protection de longue durée.

Et si on peignait les meubles du jardin?

Comme les autres meubles d'extérieurs, ceux du jardin méritent d'être entretenus avec une nouvelle peinture. La première étape consiste à nettoyer le bois en éliminant les anciennes couches. Après un tout de ponçage et de dépoussiérage, on applique deux couches de peinture microporeuse. Pour les meubles en fer, la protection est de mise afin d'éviter que le matériel ne soit rouillé. L'idéal est avant tout d'éliminer les zones oxydées avec une brosse métallique. Au besoin, appliquez un saturateur de rouille pour créer un film protecteur. En matière d'esthétique et pour garantir la durabilité du fer, il est indispensable de passer deux couches de laque antirouille. Cette dernière est composée d'agents permettant de consolider la protection du métal. Elle ne nécessite pas l'application d'une sous-couche et certaines peuvent être apposées directement sur les métaux rouillés ou peints.


Partager cet article