Maison écologique : la solution aux problèmes de chauffage

Maison écologique : la solution aux problèmes de chauffage

Adopter une maison écologique, c’est assurer votre avenir. Contrairement aux idées reçues, la maison écologique n’est pas une habitation rudimentaire ou rustique, avec zéro confort. Au contraire, c’est une maison qui offre un excellent cadre de vie, tout en étant respectueux de l’environnement. Elle est également plus économique au niveau de la consommation énergétique. Vos factures seront divisées par deux, voire trois si votre maison respecte bien tous les critères, sans oublier les bonus éco dont vous pourriez bénéficier. Ce n’est ni plus ni moins la meilleure alternative pour faire face à la hausse du prix de l’énergie en 2017. En même temps, à part l’isolation, il y a d’autres points à considérer dans une maison écologique.

L’isolation, la condition première de la maison écologique

Une maison écologique doit consommer moins de 50kWh/m2/an. L’isolation à elle seule vous permet d’économiser jusqu’à 80% de votre consommation habituelle. L’installation d’un double vitrage vous fait gagner jusqu’à 20%. Les murs doivent également isoler, autant pour le toit pour ne pas laisser la chaleur s’échapper. Les matériaux les plus isolants sont la laine de roche, mais aussi d’autres matériaux moins chers comme le béton monomur. Autant que possible, utilisez des matériaux écologiques, bio. Le bois est également un excellent isolant. Il offre un excellent confort ainsi qu’un design unique.

Les travaux d’amélioration peuvent vous couter un bras. Mais l’investissement sera amorti rapidement, entre 3 et 10ans. Il existe également plusieurs dispositifs pour vous aider à financer les travaux d’amélioration de la performance énergétique. Vous pouvez prendre les informations nécessaires auprès de votre circonscription administrative. Ces aides, sous forme d’allégement fiscal, réduisent vos investissements jusqu’à 30% du total des travaux.

L’indépendance énergétique, une faveur rémunérée envers l’écosystème

Le prix de l’énergie ne cesse de croitre ces trente dernières années. L’adoption de l’énergie nucléaire a eu certes des effets positifs, mais les questions d’ordre éthiques restent encore en suspens, surtout après les incidents au Japon. L’impact environnemental dû à notre consommation reste encore très élevé. Vous avez la possibilité de vous tourner vers d’autres sources énergétiques, plus vertes et plus indépendantes. Les panneaux solaires fleurissent sur les toits. Ces panneaux photovoltaïques peuvent subvenir suffisamment aux besoins d’une maison individuelle. L’excédent peut même être revendu. Mais le principal avantage est le zéro émission de gaz à effet de serre.

L’autre option est l’éolienne. Celle-ci est aussi économique que l’énergie solaire, mais les turbines peuvent être assez encombrantes. Ces pales fonctionnent également si et seulement si le vent est favorable. Elles ne conviennent pas à un usage urbain, à réserver plutôt en région périphérique, de préférence venteuses. Tout comme les travaux d’isolation, l’installation de ces nouvelles technologies vous fait également bénéficier d’allègements fiscaux intéressants.

L’orientation, l’une des clefs principales

Maison écologique : la solution aux problèmes de chauffage

L’orientation jour un rôle majeur pour la construction d’une maison passive. L’idéal serait de bâtir votre habitation sur un axe nord-sud. Vous profiterez ainsi de la chaleur naturelle apportée par le soleil. En hiver, l’utilisation de la chaudière sera réduite au strict minimum. En été, vous aurez beaucoup de luminosité, sans pour autant être asphyxié par la chaleur. Prévoyez de grandes ouvertures dans ces axes pour laisser entrer la lumière et pour faire circuler l’air. Vous obtiendrez une bonne ambiance en toute circonstance. Si possible, orientez la pièce à vivre plein sud, avec de grandes ouvertures ou une baie vitrée. Les chambres n’ont pas besoin d’autant d’exposition. Utilisez plutôt l’axe ouest-Est pour les pièces à coucher, l’Est étant l’idéal.

L’adoption d’une maison écologique est un investissement conséquent mais dont les bénéfices sont considérables. Vous réduisez au maximum votre empreinte écologique tout en augmentant votre confort. Outre la maison écologique, vous avez l’occasion d’aller encore plus loin, en érigeant une maison bioclimatique qui utilise exclusivement des matériaux bio pour une isolation encore plus performante. Enfin, cette dernière disposition nécessite les services d’une entreprise générale de construction ou d’un architecte qualifié dans ce type de structure. &nbsp


Partager cet article