Maison de jardin : ses atouts et avantages

La maison de jardin est aujourd’hui un véritable plus pour ceux qui souhaitent grignoter quelques mètres carrés habitables. De nombreux modèles peuvent vous être proposés, en fonction du matériau principal utilisé tel que le bois ou le PVC, mais aussi selon les styles, qu’il s’agisse d’une maison sur pilotis ou autres. Par ailleurs, notez qu’une législation bien précise régule la construction d’un tel chalet. Voici les points essentiels à connaître.

En quoi consiste réellement une maison de jardin ?

La maison de jardin est avant tout une alternative pour ceux qui souhaitent disposer d’une pièce supplémentaire. Cela est possible sans que vous ayez à entreprendre un agrandissement de votre habitat principal, les inconvénients étant dans ce cas bien nombreux.
De plus, la cabane pourra être installée où vous le souhaitez dans votre jardin. Cette dernière fera office, selon vos besoins, de bureau, de chambre d’ami, de salle de jeux ou encore d’atelier.
Plusieurs matériaux peuvent être utilisés, tels que le bois, comme c’est le cas pour la maison de jardin fabriquée par Greenkub. Le PVC peut être également une solution durable et apportant un esthétisme recherché. En faisant appel à un professionnel, vous disposerez des services d’un architecte ou d’un concepteur attitré. Le sur-mesure est ici un choix nécessaire pour répondre à vos attentes et à vos exigences. Vous aurez ainsi une certaine liberté dans le style recherché. De plus, les personnalisations sont à votre guise, qu’il s’agisse de la décoration, du type de revêtement ou de couverture.

Maison de jardin : ses atouts et avantages

Pourquoi privilégier le bois pour un abri de jardin ?

Nous nous focaliserons dans cette partie sur les constructions exclusivement en bois, et leurs spécificités.

Soyez écologique et respectueux de l’environnement

De nombreux professionnels qui font appel au bois s’approvisionnent dans des forêts dites à gestion durable. Le principe réside dans le renouvellement permanent du stock d’arbres débités. Il est donc conseillé de veiller à retrouver certains critères primordiaux pour vos chalets.
Optez pour une maison de jardin ayant obtenu le label PEFC. Ce dernier repose tout d’abord sur ce que l’on désigne par une certification forestière, puis sur une transformation responsable. L’un des objectifs est également de pouvoir bénéficier d’une traçabilité. Par ailleurs, le bois est une matière biodégradable. Sans entretien et délaissé, l’abri pourra être recyclé ou disparaître complètement.

Profitez d’un matériau résistant

Lorsque le bois est traité comme il se doit, il se révèle être très résistant. Vous aurez l’occasion de retrouver, par exemple, des maisons sur pilotis datant de plusieurs siècles et encore en parfait état. Différents procédés peuvent être utilisés afin que votre abri soit résistant aux agressions. Tout dépendra si ce dernier a reçu un traitement autoclave ou non. De plus, on retrouve dans le milieu naturel, plusieurs essences de bois, ayant chacune leurs caractéristiques. Mais en général, leur niveau de résistance est sans égal.
L’une des plus communes est le pin, mais celle-ci n’est pas conseillée pour un usage extérieur, à moins d’avoir reçu le traitement autoclave. Les principaux défauts de cette matière sont sa perméabilité et sa putrescibilité. Cependant, elle est assez résistante aux variations de températures, mais aussi aux effets de l’humidité. Au final, lorsque le bois reçoit les soins adéquats, il n’y a aucune raison de s’inquiéter sur ses performances.
L’une des essences les plus plébiscitées est l’épicéa. Il a l’avantage, au contraire du pin, d’être moins perméable et de ce fait, moins sensible à la putréfaction. Il est également peu sensible aux contraintes physiques, ainsi qu’au phénomène de rétrécissement. Il faut savoir que le bois est comparable à n’importe quel matériau en ce qui concerne son inflammabilité.

Une isolation plus performante

Le bois est privilégié dans la conception des maisons qui se trouvent dans l’extrême nord du globe, ce qui prouve sa résistance. Il offre une bonne isolation des habitations, grâce à sa faible conductivité thermique. Cela sera un critère de premier choix si vous destinez votre maison de jardin à accueillir vos plantes durant l’hiver. L’humidité de votre abri de jardin sera elle aussi limitée, car le bois peut absorber l’excès d’humidité ou en restituer, lorsque l’air est sec.

La législation relative à la cabane de jardin

Il est essentiel de connaître la réglementation qui régit ce type de construction. Si vous ne respectez pas la législation en vigueur, vous serez amené à le faire tôt ou tard, risquant au passage une amende conséquente. Plusieurs conditions sont à prendre en compte :

  • Lorsque le bâtiment fait plus de 20 m², vous serez amené à demander un permis de construire
  • Pour les chalets de moins de 20 m² et si l’abri n’est pas érigé au sein d’une zone protégée, le permis ne sera pas exigé. Cependant, vous devrez vous soustraire à d’autres démarches administratives, à savoir une déclaration préalable. Dans ce cas, si vous faites appel à une entreprise privée, c’est cette dernière qui devra, en règle générale, prendre en charge ce volet. Plusieurs documents sont à fournir auprès de votre mairie. Cela va du plan de situation de votre terrain à la notice faisant description des lieux et du projet en question, en passant par le plan de masse
  • Les cabanes de moins de 5 m², quant à elles, ne sont soumises à aucune formalité

Quel budget prévoir ?

Plusieurs critères, ici encore, sont à relever. Vous devrez tenir compte de la surface concernée, mais aussi des matériaux à utiliser et biens d’autres facteurs. Le choix est très large, car il est tout à fait possible de réaliser une maison de jardin à moindres frais, ou au contraire, d’opter pour un abri plus confortable, voire correspondant à des standings haut de gamme. Par ailleurs, tout dépendra bien évidemment du budget disponible.
Ce dernier aspect est tout de même le plus significatif. On peut trouver des maisons de jardin en bois d’excellente qualité pour un budget compris entre 30 000 et 40 000€. À ce tarif, vous bénéficierez déjà d’un espace de vie compris entre 25 et 30 m², ce qui représente une extension tout à fait convenable pour vivre plus à l’aise.