Des jardins du futur pour combattre le réchauffement climatique

Conscient du changement climatique et de ses conséquences néfastes, Tom Dixon, un amoureux de la nature, a eu une idée extraordinaire. Il a décidé de réaliser un jardin avec une enseigne d’ameublement Ikea qu’il a ensuite baptisé « Le jardinage sauvera le monde ». M. Dixon a présenté sa création au Chelsea Flower Show de Londres, une grande manifestation horticole dans le monde.

Comment se présente le projet ?

Des jardins du futur pour combattre le réchauffement climatique

À première vue, le jardin sur deux niveaux de Tom Dixon semble moins spectaculaire par rapport aux autres expositions qui démontrent clairement le génie du jardinage britannique. Son projet comporte une oasis de verdure avec une variété de fleurs, d’arbres et de plantes. Néanmoins, l’ensemble a été présenté dans la partie laboratoire qui présente des herbes et des plantes comestibles dépourvues de terre. Cette deuxième partie démontre les diverses techniques de culture comme l’hydroponie ou l’aéroponie qui utilisent moins d’eau.

L’importance de la verdure !

Des jardins du futur pour combattre le réchauffement climatique #2

Le but de M. Dixon est de montrer au public l’importance de la végétation dans la vie. Selon lui : « les plantes sont fondamentales pour notre existence et peuvent avoir plusieurs usages, au-delà de la fonction décorative. Un usage alimentaire bien sûr, mais aussi écologique, médicinal et thérapeutique ». Il espère ainsi déclencher un déclic chez les visiteurs du salon et leur faire comprendre que « tout le monde peut faire pousser des choses ». Des propos qui sont renforcés Jody Lidgard, designer d’un espace sponsorisé par le centre international Montessori : «  Pas besoin d’avoir un jardin pour être jardinier ».

Entretenir le lien entre la nature et les enfants

Actuellement, 75 % des terres et 66 % des océans sont victimes des activités de l’homme. Cette statistique est consultable dans le rapport du groupe d’experts de l’ONU sur la biodiversité. À travers ces expositions sur les jardins et la nature, le but est faire de sensibiliser la génération future sur l’importance de la nature. Via des ateliers ludiques, l’expo invite les enfants à découvrir d’où viennent les légumes « […] parce qu’ils n’ont jamais eu l’occasion de les planter ou de les récolter », selon l’ambassadrice de l’association Montessori St Nicholas, Barbara Isaacs.

jardins du futur réchaufement climatique

jardins du futur réchaufement climatique

jardins du futur réchaufement climatique