Isoler sa Toiture - Bénéficiez de 10 € par m² d'aide minimum

Isoler sa toiture est dorénavant un investissement qui peut très vite se regagner. En effet, depuis le début du mois d’avril 2018, les ménages en situation de précarité énergétique qui effectuent des travaux d’isolation des combles ou de la toiture dans leur domicile peuvent bénéficier d’une nouvelle aide financière dans ce cadre. Celle-ci est cumulable avec le crédit d’impôt pour la transition énergétique et l’éco-prêt à taux zéro. 10 €/m² minimum pour isoler toiture ou ses combles, c’est la nouvelle mesure qui est d’application. Focus !

Une aide spécifiquement destinée aux ménages modestes

Selon les statistiques de l’ONPE (Observatoire national de la précarité énergétique), pas moins de 5 millions de ménages sont présentement en situation de précarité énergétique. Isoler sa toiture est donc un impératif pour ces familles ; la plupart d’entre elles souffrant de froid dans leur logement ou ayant des difficultés pour payer les factures d’énergie de leur habitation. Pour ce faire, cette entreprise d’isolation et bien d’autres offrent un « coup de pouce économies d’énergie » dans le cadre des travaux d’isolation des combles ou de la toiture, ceci sous conditions de ressources.

Il s’agit plus précisément d’une aide attribuée à travers le mécanisme des Certificats d’économies d’énergie (CEE). Elle est valable uniquement pour les travaux réalisés au profit des ménages en situation de précarité énergétique engagés entre le 1er avril 2018 et le 3 décembre 2020.

10 €/m² minimum pour isoler toiture

Comme évoqué plus haut, les primes offertes pour isoler sa toiture dans le cadre de la charte « Coup de pouce économies d’énergies » sont de 10€ minimum pour les ménages présentant une situation modeste. Les revenus pris en compte correspondent à la somme des revenus fiscaux de référence se trouvant sur les avis d’imposition ou de non-imposition de l’ensemble des personnes formant le ménage au titre des revenus de l’année N-2 ou N-1. L’éligibilité sera donc prouvée par l’avis d’imposition ou tout autre document faisant état du niveau de revenus.

Par ailleurs, les étapes à suivre pour bénéficier de la prime après celle de la vérification de l’éligibilité sont :

  • le choix de l’opération à effectuer (isoler sa toiture ou ses combles en l’occurrence),
  • le choix du prestataire signataire de la charte (ou l’un de ses partenaires),
  • l’acceptation de l’offre du prestataire,
  • la signature du devis proposé pour les travaux,
  • la réalisation de l’opération par un professionnel RGE (plus de détails sur nidouillet.com)
  • le retour des documents ( factures, attestations sur l’honneur…) au prestataire dans les délais prévus à cet effet.

Une fois ces étapes suivies, la prime peut être versée par virement ou par chèque. Elle peut être également déduite de la facture ou être attribuée sous forme de « bons d’achats » pour des produits de consommation courante. Notons toutefois que pour ce qui est d’isoler sa toiture, les travaux peuvent faire l’objet d’un contrôle par un organisme d’inspection accrédité, mandaté par l’entreprise devant attribuée l’aide financière.

Une prime cumulable avec d’autres !

Que ce soit pour l’isolation des combles ou de la toiture, le « coup de pouce économies d’énergie » est cumulable avec l’éco-prêt à taux zéro et le crédit d’impôt pour la transition énergétique. Cependant, il est important de préciser qu’il ne peut être cumulé avec les aides de l’ADEME ou encore les offres des acteurs éligibles du dispositif CEE. Le bénéficiaire ne peut prétendre pour une même opération (isoler sa toiture par exemple) qu’à une seule prime pour ce qui est du dispositif des certificats d’économie d’énergie.


Partager cet article