L’isolation des planchers et plafonds

Acheter une maison neuve, acquérir une vieille bâtisse, l’acte d’achat, raisonné ou non, implique une volonté d’occupation, pour soi ou pour d’autres. Dans un contexte énergétique préoccupant, s’assurer une bonne isolation est non seulement une mesure environnementale mais aussi une véritable nécessité. En fonction de la configuration des lieux, existants ou non, les planchers, les plafonds sont tout autant concernés que les murs et la toiture. C’est d’autant plus vrai dans un immeuble avec des occupants à chaque étage. Une isolation phonique, acoustique et thermique est véritablement l’un des conforts les plus recherchés, que l’on soit locataire, propriétaire ou occupant à titre gratuit. Cela s’impose comme une vérité absolue dès que sont évoqués les moyens de chauffage. Qui a envie de chauffer son voisin du dessus ?

L’isolation des planchers et plafonds trouve toute sa résonance lorsqu’il s’agit d’un plancher se situant au dessus d’une cave. Il en va de même pour un dernier étage dont le plafond est mitoyen avec un grenier ou des combles aménagés ou non. Ainsi, le confort de vie sera d’autant plus appréciable qu’il n’y aura plus de raison de se lamenter des pleurs d’un nourrisson, des talons à aiguilles de la voisine du dessus, du son élevé d’un téléviseur ou de toutes nuisances sonores.

Les planchers et plafonds isolés vont aussi et surtout joués un rôle thermique essentiel. Maintenir une douce chaleur ou une fraîcheur appréciable l’été sur toute la surface habitable. Si des travaux d’isolation sont plus ou moins coûteux à l’origine, la finalité s’en ressent des années durant sur les factures de chauffage. Voilà un confort bien investi. Les propriétaires auraient tort de s’en priver qu’il s’agisse ou non d’un logement pour eux-mêmes ou pour des locataires. Les diagnostics de performance énergétique s’y retrouveront lors de la revente d’un bien. A n’en pas douter, il s’agit d’une véritable économie d’échelle.

Lisolation

Lisolation

Lisolation


Partager cet article