L'isolation écologique pour une maison saine et passive

L’isolation écologique pour une maison saine et passive

Les futurs propriétaires de maisons sont attirés de plus en plus souvent vers la construction dite «passive». Les solutions alternatives dans ce domaine sont nombreuses et témoignent de la vitalité d'un marché émergeant en phase avec le développement durable et l'environnement.

L'état français soutien la construction écologique Diverses incitations et aides financières sont mise en place par les pouvoirs publics pour construire plus économique, plus écologique et plus alternatif... La forte augmentation de demandes en maison à basse consommation d'énergie et  en maison passive est stimulée par les aides de l'état : crédits d'impôts, certificats d'économies d'énergie, prêts à taux zéro qui sont des outils encore peu connus du grand public et souvent mal ou peu relayés par les professionnels du bâtiment et les établissements bancaires.

Les maisons à basse consommation d'énergie et les maisons passives apparaissent comme une vraie solution à long terme pour un nouveau monde où la rareté de l'énergie fossile est inéluctable et où les techniques liées aux énergies renouvelables sont encore trop peu développées et donc particulièrement chère.

Construire écologique une alternative qui a du sens La démarche à court terme la plus directe et la plus vraisemblable est l'isolation thermique de qualité non seulement économique mais aussi écologique pour tenir compte de l'impact sur l'environnement et des conséquences néfastes causées par les gaz à effets de serre.  C'est de ce point de vue le choix de l'isolation écologique qui paraît être la plus en phase avec l'instant présent. La maison est agréable et saine à vivre si on utilise des isolants et des matériaux naturels sans polluant en particulier pour les parois intérieures, le revêtement de sol sans composés organiques volatils et qu'on prend soin d'appliquer une peinture naturelle sur les murs et des huiles de bois ou des lasures naturelles sur les parties boisées : meuble, parquet, lambris, escalier et mezzanine....

Les labels alternatifs se développent Le label Effinergie + est la référence française des maisons à basse consommation. Il est désormais accompagné de deux nouveaux labels certifiés à énergie positive : HPE, la Haute Performance Énergétique et THPE, la  Très Haute Performance  Énergétique. Citons aussi le dernier né de la série : le label «Bâtiment Biosourcé » axé vers le développement des matériaux naturels et des industries locales de proximité.

Ces labels officiels sont l'illustration parfaite de cette nouvelle tendance vers une réduction drastique de la consommation d'énergie primaire renforcée par des exigences de moyens techniques et vers une véritable politique de soutien aux matériaux alternatifs naturels et écologiques.

L'isolation écologique est au cœur des enjeux environnementaux En terme de consommation énergétique, la maison à basse consommation d'énergie et la maison passive sont sans commune mesure avec une maison traditionnelle . L'isolation d'une maison passive a pour rôle déterminant de conserver une température stable tout au long de l'année sans aucune installation de chauffage. On comprend immédiatement l'impact sur la facture énergétique et sur la suppression des rejets polluants dans l'atmosphère.

Les épaisseurs de l'enveloppe et de la structure isolante sont fortement augmentées dans une maison passive, mais le retour sur investissement apparaît immédiatement dès l' année suivante. Étant particulièrement étanche à l'air, l'enveloppe de la maison est tout autant respirante grâce aux techniques maîtrisés de transfert de la vapeur d'eau de l'intérieur vers l'extérieur au niveau des toitures et des murs. La température dans les espaces de vie est maintenue grâce aux apports solaires directs et gratuits et à l'activité même des occupants et à l'usage des appareils domestiques.

maison passive ecologique

maison passive ecologique

maison passive ecologique


Partager cet article