L'implantation d'une cuisine en U

Très recherché, le plan de cuisine en U présente de nombreux atouts, à la fois esthétiques et pratiques. La cuisine en U désigne une cuisine qui a la particularité d’occuper 3 murs, ou 3 côtés de la cuisine. On plébiscite deux principaux aménagements, exploiter trois linéaires consécutifs en y intégrant l’ensemble des éléments nécessaires ou les disposer sur deux pans de mur contigus avant de compléter le mobilier et l’électroménager par une table ou un bar. Dans une cuisine, c’est le côté pratique qui prévaut, avec un triangle d’activité bien pensé et des rangements optimisés, c’est pourquoi ce type d’aménagement est régulièrement retenu. Voici quelques pistes pour installer une cuisine en U chez vous !

Les avantages de la cuisine en U

Le premier atout de ce type de cuisine, et pas des moindres, est d’être adapté à toutes les ambiances et toutes les surfaces. Cuisine dédiée ou une pièce ouverte sur le séjour, vous pouvez tout à fait songer à aménager une cuisine en U chez vous : il suffit de trois linéaires attenants pour permettre la mise en place du fameux triangle d’activité. En effet, pour gagner du temps quand vous concoctez vos plats, il vous faut être à proximité des trois pôles principaux à savoir le stockage, la cuisson et le lavage. Fluidité de mouvements garantie !
La surface de travail octroyée est généralement bien supérieure à celles qu’offrent les cuisines en I et en L. Si vous collectionnez les ustensiles, vous allez pouvoir tous les ranger sans difficulté avec des placards en bas, mais aussi en hauteur. Aérée, la cuisine en U apporte une touche d’esthétisme, ce qui explique sa popularité grandissante.

L'implantation d'une cuisine en U

Les inconvénients

Ce type d’aménagement exige au minimum un espace central d’1m20 pour que la circulation soit aisée. Des cuisinistes recommandent même une distance d’1,50 m entre les deux linéaires parallèles, ce qui n’est pas du luxe si vous vous retrouvez en même temps avec d’autres personnes dans la pièce. Ainsi, la largeur de la cuisine doit être de 2,4 m ou de 2,7 m minimum.
La présence d’angles sera inhérente à l’aménagement d’une cuisine en U, des zones parfois mal exploitées, voire perdues par certains particuliers, qu’il est tout de même facile de surmonter en ayant recours à des solutions de rangement spécifiques.

Nos conseils pour une cuisine en U

Selon vos préférences de décoration et vos habitudes de cuisine, deux solutions s’offrent à vous pour mettre en place un bon triangle d’activité. Premièrement, vous pouvez faire cohabiter l’un à côté de l’autre le stockage et la cuisson, et leur opposer la zone de lavage. Comme alternative, vous pouvez préférer le “triangle isocèle”, défini par un pôle occupant chaque linéaire à égale distance.
Pour les meubles d’angle, optez pour des modèles ergonomiques dotés de casiers de rangements complètement extractibles. Les pièces d’ameublement équipées de plateaux pivotants, tourniquets ou encore de paniers coulissants sont également tendances et répondent aux besoins de ce type de cuisine. Une poubelle dissimulée dans l’un des deux angles peut aussi venir désencombrer l’espace.