Le marché de l'immobilier d'entreprise en 2019

2018 a été l’année de tous les records. Après cette période qui a défié toute concurrence, l’année 2019 cherche à se frayer un chemin tout aussi glorieux, et bien que le terrain de jeu soit un peu moins favorable, elle est bien partie pour marquer les esprits.

Quelques chiffres sur le marché immobilier d’entreprise en 2018/2019

L’année 2018 s’est imposée parmi les meilleures années du marché de l’immobilier d’entreprise. Environ 20% d’investissements supplémentaires ont été enregistrés. Ce pourcentage représente près de 15 milliards d’euros. Une augmentation qui prend sa source dans le dynamisme de l’économie ainsi que dans les faibles taux d’intérêt appliqués.

Ces données encourageantes permettent d’entrevoir des perspectives très intéressantes pour l’année 2019. En effet, l’offre d’immobilier d’entreprise est encore inférieure à la demande. Cependant, cette progression économique se retrouve ralentie par un climat socio-économique moins avantageux.

Le marché de l'immobilier d'entreprise en 2019


Avec un volume d’investissement national égal à 3,8 milliards d’euros, le marché subit une baisse de 8% comparé à l’année dernière. Toutefois l’année 2019 présente des investissements supérieurs de 35% à la moyenne trimestrielle calculée durant cette décennie.

De plus en plus d’investissements étrangers

Les différents affrontements commerciaux entre la Chine et les Etats-Unis, le contexte social n’étant pas à ses heures de gloire et la potentielle hausse du taux d’intérêt laissent présager de faibles résultats en cette fin d’année 2019. Cependant, d’autres facteurs extérieurs permettent de repencher la balance du bon côté. Parmi ceux-ci se trouvent les transactions de capitaux étrangers sur le territoire français. C’est en grande partie grâce à ceux-ci que la demande continue d’être supérieure à l’offre.

De nombreuses entreprises étrangères ont cette année choisi la France pour leurs investissements. Elles représentent la plus grosse part d’investissements effectués durant les 3 premiers mois. Les investisseurs ressortissants d’Amérique du Nord représentent 38% des actifs étrangers. Les acteurs européens quant à eux se positionnent à 34% de cet ensemble. Ils sont suivis de près par les coréens qui renforcent encore plus la main asiatique sur le secteur. Cette augmentation des investissements étrangers a conduit à une baisse de l’investissement locale. Il est passé de 59% au total en 2018 à 55% cette année pour les français.

L’évolution du marché immobilier d’entreprise à Paris

Les tendances de cette année sont en continuité avec celles de l’année précédente. Les grandes villes continuent d’attirer les regards. Dans certaines de ces villes, à l’instar de Paris, les grandes entreprises font de moins en moins d’opérations, au profit de PME toujours à la recherche de locaux.

Le marché de l'immobilier d'entreprise en 2019 #2


Les zones situées en plein centre-ville, proche de nombreux restaurants et sur un secteur piétonnier sont les plus convoitées. Cela conduit à la naissance d’un nombre croissant de quartiers d’affaires ces dernières années. Cette grande attention a sans surprise un impact sur l’augmentation des prix dans certaines régions. Pour éviter de dépenser énormément d’argent, les sociétés choisissent souvent d’installer leurs locaux en périphérie : les biens y sont plus abordables.

Les entreprises mettent un accent prononcé sur leur image. Elles recherchent donc des lieux offrant à leur personnel un cadre agréable et esthétiquement convenable pour leurs activités. Celles centrant leur raison sur le commerce en ligne par exemple auront besoin de lieux adaptés à toutes les contraintes qu’impose leur activité.

Enfin, le coworking à Paris s’impose de plus en plus comme la nouvelle tendance du secteur. Une croissance de plus de 60% a marqué le passage de 2017 à 2018. Ces espaces sont généralement occupés à 33% de grandes sociétés, 33% de petites et moyennes entreprises et à 33% d’entrepreneurs indépendants.