L’histoire de la pierre naturelle en architecture

Il y a de cela des milliers d’années, l’absence du béton dans les matériaux de construction demandait aux bâtisseurs de faire appel à d’autres matières afin de créer les structures antiques. Le trio des matériaux principaux était à cette époque constitué de la terre, du bois et d’un troisième élément beaucoup plus noble : la pierre. Progressivement, celle-ci prit sa place dans l’histoire et engendra une multitude de monuments à couper le souffle.

Il faut toutefois faire la distinction, avant d’aller plus loin, entre les pierres naturelles et artificielles. On ne considère par le béton et l’argile comme des produits dits naturels, bien qu’ils entrent tout de même dans la catégorie des pierres artificielles. Voici une liste des principales pierres naturelles utilisées dans la construction :

  • Le granite
  • La pierre meulière
  • L’ardoise
  • Le calcaire
  • Le marbre
  • La marne

Maintenant, creusons un peu plus loin dans l’histoire afin de découvrir là où origine l’utilisation de ce matériau.

L’antiquité et ses temples majestueux

Les dieux grecs avaient bien de la chance d’être aussi bien vénérés par leurs sujets; en effet, la pierre est utilisée à des fins somptueuses dans cette période de l’histoire. Le marbre est sans conteste la pierre la plus en demande à cette époque, apprécié pour son fini lustré ainsi que sa rareté relative. Les temples, qui étaient au tout début construits en matériaux d’argile et de bois, passent vite à l’utilisation du marbre et du calcaire. Lorsque la civilisation romaine commença à prendre le dessus, elle continua de vénérer ce type de matériaux et développa de grandes méthodes de prospection de minéraux. On dit que les pierres naturelles utilisées par les romains sont très rarement de mauvaise qualité pour cette raison.

Pierre naturelle marbre

L’arrivée des tailleurs de pierre

Lorsque le Moyen-Âge fit son apparition, les métiers dérivés de l’utilisation de la pierre devinrent de plus en plus nombreux. Les Tailleurs de pierre ainsi que les Mortelliers commencent à s’organiser.

C’est au Moyen-Âge qu,’on commence à utiliser la pierre avec de plus en plus de raffinement. Les fameuses cathédrales européennes qui datent de cette ère sont tout bonnement à couper le souffle, avec le choix précis de pierres utilisées lors de la période gothique. Pour rendre grâce à Dieu et pour atteindre une œuvre parfaite, les travailleurs n’hésitent pas, encore une fois, à sélectionner les pierres naturelles de la meilleure qualité existante.

Le passage de la pierre de construction à la pierre décorative

Faisons un bon dans le temps, suite à la période de la renaissance, pour s’approcher davantage de la situation qui prédomine à l’heure actuelle. Vers la fin du 20e siècle, la révolution industrielle engendra de nouvelles méthodes de production de matériaux de construction, rendant ainsi le béton nettement plus abordable et intéressant que la pierre comme matériau principal. En plus de celui-ci, les autres pierres artificielles telles que les briques prendront aussi leur place dans le monde.

La pierre naturelle devient ainsi un outil pour parer les maisons et les autres bâtiments : elle garde son aspect si joli mais on se met alors à la coller ou à l’agrafer sur les murs. Cela ne l’empêchera pas de conserver sa noblesse : elle devient toutefois plus rare, moins accessible.

bref historique de la pierre na

histoire de la pierre

histoire de la pierre de bismantova

histoire de la pierre d\hokitika

l\histoire de la pierre naturelle

L\histoire de Pierre

pierre naturelle historique

bref historique de la pierre na

histoire de la pierre

histoire de la pierre de bismantova

histoire de la pierre d\hokitika

l\histoire de la pierre naturelle

L\histoire de Pierre

pierre naturelle historique

bref historique de la pierre na

histoire de la pierre

histoire de la pierre de bismantova

histoire de la pierre d\hokitika

l\histoire de la pierre naturelle

L\histoire de Pierre

pierre naturelle historique


Partager cet article