Les expériences désagréables en condo

On achète généralement une propriété dans le but de pouvoir se sentir « chez soi ». Les détracteurs des copropriétés leurs reprochent souvent de brimer la liberté des acheteurs: comme un édifice comptera entre 6 et plus de 300 copropriétaires, il est possible que la voix de la majorité exprime un besoin ou un désir qui n’est pas en adéquation avec votre opinion.

On vour proposait en février un dossier sur l’odeur de fumée en condominium et son impact négatif sur la qualité de vie des habitants des lieux. Parmi nos conseils pour mieux supporter cette odeur, il était proposé de choisir un condo dans les étages du bas, de mieux ventiler votre unité et de bloquer les sources par où l’odeur entre pour la cantonner à l’extérieur. Aujourd’hui, nous regarderons d’autres exemples de cohabitation désagréable entre les résidents de copropriétés.

Les expériences désagréables en condo

Condos loués et problèmes de voisinage

Alors que vous achetez votre copropriété dans le but d’y installer votre petite famille, il est possible que d’autres voient plutôt leur achat comme un investissement. Il est très courant de faire l’acquisition d’un condo dans le but de le louer! Si vous tombez sur un voisin qui est prêt à louer à n’importe qui pour faire un bon profit, vous pourriez avoir à vous battre pour faire cesser les fêtes intempestives et la musique trop forte de votre nouveau voisin.

Lorsque ce genre de situation se produit, il faut bien entendu signifier le problème au syndicat de copropriété. En temps normal, les locataires sont eux aussi soumis aux règles et vous pourrez les faire évincer si vous prouvez que leur attitude est déraisonnable. Cela vous demandera toutefois un certain effort et, dans certains cas, de débourser des frais juridiques pour placer la situation devant une tierce partie.

L’achat sur plan

Il y a plusieurs avantages à acheter un condo sur plan. Par exemple, comme vous permettrez de financer le projet avec votre acompte et que vous libérez le promoteur d’une certaine pression, le prix final sera moins élevé. Vous aurez aussi la possibilité de personnaliser la finition des lieux, du revêtement mural jusqu’au type de plancher et la couleur des armoires.

Ces avantages viennent aussi avec un certain risque. Les retards de construction sont fréquents, spécialement chez les promoteurs qui n’ont pas beaucoup d’expérience dans l’industrie immobilière; cela veut dire que vous pourriez attendre beaucoup plus de temps que prévu avant d’emménager, donc que vous paierez un loyer plus longtemps. Comme vous achetez avant de voir le résultat final, vous pourriez aussi découvrir plusieurs défauts inattendus: insonorisation décevante, taille plus petite que prévue… si vous n’êtes pas très bon en visualisation ou que votre promoteur ne respecte pas ce qu’il vous a vendu, il sera un peu tard pour revenir en arrière.

Les dépenses imprévues

Les copropriétaires doivent investir dans un fond de prévoyance au cas où il faudrait effectuer des réparations sur le bâtiment. Même si le bâtiment est récent, il peut toutefois survenir des bris plus important que prévu… si vous devez réparer la toiture quelques années après l’achat, par exemple, il est possible que le fond ne soit pas suffisamment rempli et que chaque copropriétaire doive mettre la main à son porte-feuille pour couvrir l’écart.


Partager cet article