Entretien de la pelouse : connaissez-vous ces 4 astuces ?

Si vous êtes propriétaire d’une maison, sachez qu’en moyenne, vous tondez la pelouse 30 fois par an. Pour vous récompenser de ce travail, votre pelouse produit de l’oxygène, rafraîchit l’air environnant grâce à l’évapotranspiration et vous offre un endroit où vous détendre et prendre le soleil.

Ils existent certaines astuces qui permettent d’améliorer encore la qualité de votre gazon, nous vous en proposons quatre peu connues des amateurs de jardinage.

Ajuster la hauteur de votre coupe selon la saison

Si vous vivez dans une zone à climat tempéré, utilisez une lame entre 3,5 et 4 cm lors de votre première coupe. Cela va enlever l’herbe morte et permettre au soleil de mieux atteindre la couronne des brins d’herbe (il s’agit de la base qui sort de terre).

Durant l’été lorsque la chaleur s’installe, passez à une lame de 5 cm. Lors de votre dernière coupe de l’année, utilisez la même taille de lame que lors de la première coupe. Pour une coupe parfaite, nous vous conseillons d’utiliser une tondeuse aux lames bien aiguisées et une cisaille à gazon en complément pour les endroits difficiles d’accès (bordures, coins, etc.).

Arroser en profondeur de temps en temps

Plutôt que d’arroser régulièrement de manière superficielle, les professionnels conseillent d’arroser de temps en temps en profondeur. Un arrosage faible n’affecte que la pelouse et la surface du sol, ce qui à la longue se traduit par des racines peu profondes et un plus gros besoin en arrosage.

Essayez tant que possible d’arroser tôt le matin : la pression de l’eau est élevée, moins d’eau s’évapore et votre pelouse à tout le temps de sécher avant la tombée de la nuit. Si votre gazon est encore mouillé durant la nuit, il est susceptible de développer des maladies dues à la moisissure ou aux champignons.

Faites respirer votre pelouse

Enfin, aérer votre pelouse : l’herbe a autant besoin d’oxygène que d’eau. Pour faire respirer votre pelouse, rien de plus simple. Enlevez des bouchons de terre grâce à un aérateur. Cela va permettre une meilleure pénétration de l’eau et des engrais tout en laissant plus de place pour le développement des racines.

Attention cependant à la période de l’année. Vous pouvez aérer votre pelouse durant le printemps mais l’automne reste la meilleure période. N’oubliez pas non plus de protéger les zones aérées contre les mauvaises herbes qui pourraient avoir l’idée de s’y installer.

Éliminer les mauvaises herbes

Plus facile à dire qu’à faire ! Néanmoins avec beaucoup de bonne volonté et de la patience, il est possible de venir à bout des mauvaises herbes dans son jardin. Pour les mauvaises herbes de petites tailles, il est conseillé de les retirer grâce à un scarificateur manuel. Pour ce qui est des pissenlits, utilisez un tire-racine. Plus vous réussirez à retirer de racines, plus vous empêcherez les mauvaises herbes de repousser dans votre jardin.

Une fois que vous avez enlevé les mauvaises herbes, n’oubliez pas de réparer le sol et d’y semer quelques graines de gazon puis d’humidifier le tout pour faire en sorte que le semis puisse germer rapidement.

sorte de pelouse

sorte de pelouse

sorte de pelouse


Partager cet article