Cet hiver, optez pour de l’énergie verte

Votre chaudière vous a lâché juste avant le début de l’hiver ? Pourquoi ne pas en profiter pour la remplacer par une pompe à chaleur, aussi nommée PAC ? Si vous n’avez jamais entendu parler de ce système de chauffage innovant, découvrez-en les multiples avantages.

Comment fonctionne la pompe à chaleur ?

La pompe à chaleur utilise l’énergie extérieure pour chauffer ou rafraîchir votre intérieur. Comment cela est-il possible ? Tout simplement en puisant les calories contenues dans l’air extérieur ou dans la terre et en les restituant à l’intérieur à l’aide d’un compresseur. Par la suite, un échangeur thermique se charge de transformer cette énergie naturelle afin de vous réchauffer, vous refroidir ou de produire de l’eau chaude sanitaire.

Il existe deux types de PAC :

-PAC en basse-moyenne température : la température de sortie d’eau est de 35°C/45°C

-PAC haute température : la température de sortie oscille entre 60°C et 65°C

Solution écologique et économique

Alors que le pétrole ne cesse d’être impliqué dans des problématiques environnementales et que son prix augmente de jour en jour, la PAC représente une alternative très avantageuse aux énergies traditionnelles. Celle-ci est très écologique et son énergie est propre et inépuisable. Grâce à ce système innovant, votre facture de chauffage baissera significativement, de plus vous aurez droit à des avantages fiscaux sur votre investissement.

Un marché fleurissant

Depuis plus de 30 ans, la technologie des PAC n’a cessé d’être optimisée, cependant en 2010 on constate une révolution du produit avec le système Altherma introduit par Daikin. Celui-ci permit de produire de l’eau chaude sans nul besoin de modifier le circuit de chauffage existant.

Si finalement vous décidez d’acheter une pompe à chaleur, sachez que son installation doit être envisagée en corrélation avec le chauffage, le rafraîchissement de l’air, ainsi que l’eau chaude sanitaire. Pour cela, de nombreux spécialistes en la matière vous proposent des solutions adaptées pour un rendement optimal.


Partager cet article