Dordogne : le jeu pour gagner une maison de 450 m² pour seulement 13 euros a été suspendu

Il y a une quinzaine de jours, un jeu-concours en ligne avait fait un énorme buzz sur Internet : le prix à gagner était « La Guérinière », une superbe maison d’hôtes d’une valeur de 1,5 million d’euros, située à 80 km au sud-est de Périgueux en Dordogne. Alors que tout allait pour le mieux, Brigitte et Christophe Demassougne, les propriétaires du domaine, ont cependant été contraints de suspendre le concours, le 11 avril dernier.

Le jeu était vraiment très simple

Dordogne : le jeu pour gagner une maison de 450 m² pour seulement 13 euros a été suspendu


Cela fait 20 ans que Brigitte et Christophe Demassougne gèrent La Guérinière. Aujourd’hui sur le point de prendre la retraite, le couple a eu l’idée de vendre leur maison d’une manière originale. Ils ont organisé un jeu-concours sur Internet qui consiste à :

  • payer 13 euros pour s’inscrire,
  • répondre à deux questions toutes simples de culture générale,
  • puis évaluer la valeur d’une vitrine de trois objets

Le concours avait été lancé le 1er avril et aurait dû durer jusqu’à la fin de l’année, avant le tirage au sort. Le gagnant était alors censé remporter La Guérinière.

20 000 participants en 10 jours

La Guérinière est une propriété vraiment magnifique : la maison de 450 m² occupe un terrain verdoyant de 7 hectares. Le domaine comprend une piscine, un étang, mais aussi un court de tennis, des boxes à cheveux… Avec un prix pareil, c’est sans surprise que le jeu-concours  des Demassougne a été un véritable succès en France, mais aussi à l’étranger. Brigitte révèle qu’il y avait des participants venant du Canada, de la Belgique, de Grande-Bretagne, d’Australie…

L’ARJEL a suspendu le jeu-concours

Dordogne : le jeu pour gagner une maison de 450 m² pour seulement 13 euros a été suspendu #2


Sur leur site, Brigitte et Christophe Demassougne ont annoncé avoir reçu une lettre recommandée de l’ARJEL, l’autorité des jeux en ligne, qui leur intimait de suspendre le jeu sous prétexte que celui-ci entrerait dans la catégorie des « jeux de hasard dont le fonctionnement repose sur le savoir-faire ». D’après les explications de Brigitte, elle et son mari ont 8 jours pour fournir toutes les observations et prouver que leur jeu-concours n’est pas en jeu de hasard et de savoir-faire. En attendant, la plateforme pour participer au jeu a été fermée.

Les participants seront remboursés

« Nous avons donné tellement de rêves aux gens que c’est difficile que ça n’aboutisse pas… Nous sommes extrêmement déçus pour tout le monde », s’est attristée Brigitte, avant d’assurer que chaque participant sera remboursé. Les Demassougne ont également annoncé leur intention d’envoyer un courrier à l’ARJEL pour faire appel de cette décision. Il y a cependant peu d’espoir concernant une possible autorisation du jeu-concours.