Les dispositifs pour combattre la pollution

Dans les agglomérations urbaines, la principale source de pollution est sans aucun doute le trafic automobile. D’ailleurs, dans la capitale français, on découvre tous les types de véhicules allant des motos en passant par les bus jusqu’aux voitures utilitaires. L’émission de gaz générée par ces véhicules engendre une pollution importante. Aujourd’hui, l’environnement est un enjeu majeur pour de nombreux pays européens. Ces dernières années, différents dispositifs ont été mis en place afin de réduire la pollution de l’air.

Parmi ces mesures prises par l’Etat, on note particulièrement la mise en application du certificat qualité de l’air ou la vignette Crit’Air. Cette pastille constitue un excellent moyen pour déterminer facilement les véhicules les plus polluants et ainsi les interdire de circuler dans les zones de circulation restreintes. Paris figure déjà parmi ces zones et n’autorise pas ces véhicules polluants à circuler sur leur territoire. Les autres communes ont également le droit d’instaurer un tel dispositif dans leur ville.

Privilégier les véhicules propres

Cette mesure a été prise depuis le 1er juillet 2016. Les automobilistes doivent désormais soumettre une demande de pastille Crit’Air pour pouvoir rouler dans les ZCR. Tous les véhicules qu’ils soient à deux ou trois roues, autocars ou autobus, poids-lourds pourront ainsi être identifiés par une vignette de couleur, correspondant à chaque type de véhicules.

Grâce à ces pastilles de couleur qu’il est possible d’obtenir sur pastillecritair.com, les véhicules les moins polluants auront le droit de circuler dans les ZCR, même pendant un pic de pollution. Cette pastille est d’ailleurs obligatoire dans certaines villes françaises. Cette vignette doit être apposée sur le pare-brise du véhicule. La date de la première immatriculation du véhicule et la motorisation déterminent leur classification. Sur internet, les conducteurs peuvent parfaitement connaître leur classe grâce à des simulateurs.

L’interdiction des véhicules les plus polluants

Plus de 200 villes d’Europe ont mis en place des dispositifs plus contraignants interdisant l’accès des véhicules les plus polluants. Comme indiqué précédemment, la classification des véhicules va permettre d’identifier les voitures ou motos les plus polluants. Les maires de chaque ville auront le pouvoir d’interdire à un véhicule de circuler sur leur territoire, à cause du niveau de pollution qu’il génère.

La police réalise généralement le contrôle et vérifie si la pastille est présente ou non sur le véhicule. Les conducteurs qui ne respectent pas cette règle peuvent être soumis à une amende. De nombreux pays européens ont déjà adoptés ce dispositif. On note particulièrement l’Allemagne, le Royaume-Uni ou encore l’Espagne.

Des dispositifs plus contraignants pour lutter contre la pollution

Afin de préserver l’environnement, les grandes villes européennes n’ont pas hésité à prendre des mesures beaucoup drastiques. D’ailleurs, comme pour Dublin, Milan ou encore Londres, l’accès au centre-ville est devenu payant.

Mais les véhicules ne sont pas les seules sources de pollution dans les grandes agglomérations. En effet, même dans notre maison, surtout lorsqu’on réside en centre-ville, les cheminées constituent également une source de pollution. Ainsi, il a été décidé pour Paris par exemple que les feux de cheminées en foyer ouvert soient interdits.


Partager cet article