Comment réussir sa culture de basilic ?

Le basilic est l’espèce la plus cultivée des herbes aromatiques. C’est une plante vivace qui pousse dans les climats chauds tout au long de l’année. Le basilic nécessite beaucoup de soleil et un sol bien drainé. Dans les climats plus froids, le basilic est une plante annuelle qui se développe idéalement en été. Originaire d’Asie, le basilic est fréquemment utilisé dans les cuisines italiennes, françaises et grecques.

Comment réussir sa culture de basilic ?

Préparer le sol du basilic

Le sol doit être tiède mais pas chaud, idéalement entre 20 et 25 degrés Celsius. Il doit être complètement humide, un jour avant l’ensemencement des graines. Assurez-vous, également, qu’il ne contient pas de mauvaises herbes. En outre, il convient de lui ajouter du compost et de le travailler pour améliorer son niveau d’aération. Par ailleurs, le basilic croit idéalement lorsqu’il obtient 3 à 4 heures d’ensoleillement par jour, dans les climats chauds, et 6 à 8 heures par jour dans les climats froids.

Semer les graines

Les graines de basilic ne doivent être semées qu’après le passage du gel. Cependant, il est tout à fait envisageable de faire germer les graines à l’intérieur en pot et de les transplanter à l’extérieur plus tard. Les graines bio doivent être légèrement arrosées et couvertes avec une couche de terre, ne dépassant pas un quart de pouce. Pour ce faire, enfoncez les graines fermement de sorte qu’elles soient en contact avec le sol et remblayez pour leur permettre de germer.

Les graines bio de basilic germent dans une semaine environ. Suite à la germination, l’élagage des plantes aromatiques les plus faibles permettra de laisser suffisamment d’espace pour le développement des plantes les plus établies, à condition de garder le sol humide mais non détrempé.

Transplanter et tailler le basilic

Lorsque le basilic atteint plusieurs centimètres de hauteur, il peut être transplanté à l’extérieur s’il a été semé à l’intérieur. À cette hauteur, il peut également être paillé pour décourager les mauvaises herbes et conserver l’humidité du sol. L’arrosage suffisant des herbes aromatiques se fera à raison d’une fois par semaine dans les climats secs.

Taillez les bourgeons floraux une fois qu’ils apparaissent : il serait judicieux d’éviter de laisser fleurir un basilic, car la floraison ralentit la production de feuilles. Pincez, d’autre part, de manière régulière les tiges pour encourager une nouvelle croissance et étoffer ainsi ces plantes aromatiques.


Partager cet article