Crédit travaux : un crédit personnel destiné aux travaux de construction et d’aménagement


Prêts dédiés aux personnes désireuses d’agrandir, d’améliorer ou de rénover leur logement, les crédits travaux peuvent être contractés pour n’importe quel type de logement. Ils sont affectés aux travaux d’intérieur et d’extérieur et peuvent être soumis ou non à un certain nombre de conditions.

Crédit travaux : un crédit personnel destiné aux travaux de construction et d’aménagement



Qu’est-ce que le crédit travaux ?

Le credit travaux est un crédit à la consommation dédié au financement ou à la réalisation de travaux. Il permet donc aux emprunteurs d’effectuer tout type d’aménagement dans leur logement et son montant peut varier de 5.000 à 75.000 euros. Ainsi, ce crédit peut à titre d’exemple, servir à l’installation d’une nouvelle piscine, à la création de nouvelles pièces ou encore au financement des travaux d’agrandissement. Plus encore, il peut être affecté à la réalisation de travaux à visée énergétique ou au changement d’un système d’isolation.

Par ailleurs, puisqu’il s’agit notamment d’un crédit affecté, son bénéficiaire doit à un moment donné le justifier par un devis, une facture ou n’importe quel document de preuve. Il peut en outre être sollicité par les locataires et propriétaires d’un logement neuf ou ancien.

Les différentes sortes de crédit travaux

Les crédits travaux peuvent principalement être classés en deux grandes catégories : les prêts travaux classiques d’une part, et les prêts aidés d’autre part.

Les prêts travaux classiques

Les prêts travaux classiques sont des crédits accordés par des banques et des établissements de crédits. Ils sont habituellement classés en trois catégories et se décomposent donc comme suit : les prêts personnels travaux, les crédits affectés travaux et les aides accordées par l’Agence Nationale de l’Habitat.

Les prêts personnels travaux peuvent être utilisés pour n’importe quels travaux ou affectés à d’autres besoins. Ils ne sont donc pas affectés à des travaux spécifiques contrairement aux crédits affectés travaux qui sont dédiés à des projets précis. Quant aux aides de l’Agence Nationale de l’Habitat, elles sont destinées aux ménages ayant des revenus modestes.

Les prêts aidés

Ces prêts sont concédés par des organismes spécifiques ou ayant conclu des accords avec l’État. Ils sont soumis à de nombreuses conditions (plafond de revenus, nature des ouvrages…) et se subdivisent notamment en trois sous-catégories. Il s’agit donc des prêts PAS, des prêts conventionnés et des prêts épargne logement.

Les prêts PAS sont affectés aux projets de rénovation ayant pour but de rendre un habitat moins énergivore. Quant aux prêts conventionnés, ils sont assimilables aux prêts PAS et sont surtout accordés aux personnes qui souhaitent devenir propriétaires de leur résidence principale. Pour finir, les prêts épargne logement (PEL) permettent de financer la construction ou l’achat d’un logement et leur montant maximum est plafonné à 92.000 euros.