Bien choisir sa corde de bois pour le chauffage

Le feu est une des premières inventions créditées aux hommes des cavernes. Pourtant, même aujourd’hui, les êtres humains continuent de ressentir une certaine fascination à l’égard de celui-ci: un certain romantisme ressort d’une soirée passée devant le foyer avec la personne de son coeur! Le bois est également fortement utilisé dans le chauffage résidentiel au Québec.

Pourtant, plusieurs québécois ne sont pas encore au courant que le choix d’une bonne corde de bois aura beaucoup d’effet sur le confort vécu. Ils le découvriront trop tard lorsqu’ils commenceront à faire brûler un bois trop humide, carrément moisi ou encore simplement d’une mauvaise essence. Le problème, c’est qu’une corde de bois peut parfois durer pendant un long moment!

Voyons voir ensemble les caractéristiques qui pourraient guider l’achat d’une corde de bois.


Le taux d’humidité optimal

Saviez-vous que le bois trop humide, en plus de ne pas brûler aussi facilement, va également polluer davantage? Comme troisième inconvénient, on dit que la cheminée s’encrassera beaucoup plus rapidement en présence d’un bois humide. Les gens de l’industrie mentionnent qu’il faut, dans un monde idéal, trouver un bois qui aura un taux inférieur à 20%. Bien évidemment, ce n’est pas une chose facile à constater pour un acheteur…

Prenez donc la peine de demander à votre vendeur de quelle façon il a fait sécher son bois. On dit qu’un bois qui a séché à l’air libre pendant un trop long moment atteindra un niveau d’humidité de près de 30%.

Le bois séché au four, la meilleure solution

Dans un monde idéal, il faudra que votre corde ait été séchée dans un four. Bien que le prix soit plus élevé lors de l’achat, vous économiserez sur le long terme puisque vous n’aurez pas besoin d’utiliser autant de bûches pour en arriver au même résultat.

Si vous ne souhaitez pas investir dans celui-ci, cherchez au moins le bois d’un arbre qui aura été abattu en hiver: c’est lorsque l’arbre se trouve à l’extérieur des périodes de sève que son bois est plus sec.

Les meilleures essences à faire brûler

Bien que le sapin soit excellent pour faire office de décoration de Noël, sachez que sa combustion est loin d’être optimale! Pami les variétés qu’on recommande aux acheteurs de cordes de bois, il y a notamment le chêne, le boulot, le merisier ou encore l’érable. c’est la valeur calorifique de l’essence qui devra être considérée: une valeur plus élevée signifie que davantage d’énergie (donc de chaleur) sera libérée au moment de la combustion.

Trucs pour détecter le bois sec

Vous vous demandez comment faire pour savoir si un bois est sec? Voici quelques petits conseils:

  1. Cherchez les bûches dont les extrémités sont fissurées ou encore gercées.
  2. Les morceaux secs, lorsqu’on les frappe ensemble, produisent un bruit creux et sec. Les morceaux humides, d’un autre côté, feront plutôt un bruit sourd.
  3. Au moment de brûler, un bois humide émet un certain sifflement.
  4. Lorsque le morceau vient d’être fendu, sa surface ne devrait pas être humide ou fraîche.

Acheteurs canadiens de poêles à bois, faites attention

Si vous habitez au Canada (plus précisément au Québec) et que vous envisagez d’investir dans un nouveau système de chauffage au bois, vous devriez peut-être reconsidérer votre choix. Récemment, la Ville de Montréal a annoncé que les poêles à bois, trop polluants, seraient interdits sur son territoire après 2020. Rien ne dit que cette interdiction ne se répandra pas comme une traînée de poudre aux villes environnantes! Vous trouverez plus d’informations à ce sujet ici.

corder du bois de chauffage rapidement

corder du bois de chauffage rapidement

corder du bois de chauffage rapidement


Partager cet article