Pourquoi construire une extension verticale plutĂ´t qu'horizontale ?

Il y a deux façons principales de construire une extension de maison : horizontalement ou verticalement. Les techniques utilisĂ©es dĂ©pendent souvent du but de l’extension. Par exemple, l’ajout d’une cuisine se fait gĂ©nĂ©ralement horizontalement. Toutefois, un projet d’agrandissement n’est pas toujours aussi simple. La principale difficultĂ© est de dĂ©cider si l’extension doit ĂŞtre faite horizontalement ou verticalement. Les deux solutions possèdent des avantages distincts. Vous pouvez trouver la meilleure option en prenant en considĂ©ration vos contraintes. Il faut donc rĂ©flĂ©chir aux avantages et aux inconvĂ©nients avant de dĂ©cider de se lancer dans une extension verticale ou horizontale.

Construire une extension verticale : de nombreux avantages

Si le terrain disponible est limitĂ© ou si les marges de recul de la municipalitĂ© sont trop restrictives, une extension verticale au premier Ă©tage est plus appropriĂ©e. Elle permet d’augmenter la surface habitable sans occuper le terrain environnant.

Il existe de nombreuses façons de gagner des m² supplĂ©mentaires sans agrandir l’espace occupĂ© au sol par la construction. Vous pouvez par exemple ajouter un ou plusieurs Ă©tages Ă  votre maison. Vous pouvez Ă©galement agrandir un Ă©tage supĂ©rieur existant en installant de grandes lucarnes dans un toit en pente pour agrandir votre espace de vie ou en amĂ©nageant les combles. Il est aussi possible d’ajouter un espace de vie au-dessus d’un garage existant, d’un porche ou encore d’un solarium.

Pourquoi construire une extension verticale plutĂ´t qu'horizontale ?

Préserver son espace extérieur

L’avantage majeur de construire une extension verticale plutĂ´t qu’horizontale, c’est que vous pouvez maintenir la luminositĂ© et la ventilation dans la maison. De mĂŞme, vous pouvez prĂ©server votre terrain pour les loisirs et pour rĂ©aliser un bel espace vĂ©gĂ©tal. La plupart des maisons ont une structure qui permettra d’ajouter un Ă©tage, sans avoir besoin de semelles supplĂ©mentaires. Pour ajouter un Ă©tage supplĂ©mentaire, vous aurez besoin d’un nouvel escalier pour y accĂ©der. Cela aura un impact sur la configuration du plan actuel de votre rez-de-chaussĂ©e. Toutefois, un tel projet ne s’improvise pas.

Il est important que vous fassiez appel Ă  un professionnel pour Ă©tudier la faisabilitĂ© de votre projet, concevoir les plans et exĂ©cuter les travaux. Si vous ne connaissez pas personnellement un entrepreneur. Vous pouvez vous fier au bouche-Ă -oreille ou effectuer une recherche sur internet tout en tenant compte des avis en ligne. Ainsi, AnaĂŻs, habitante Ă  Évry, a dĂ©cidĂ© de faire une extension verticale pour agrandir son espace de vie. Elle n’a eu aucune difficultĂ© Ă  trouver une entreprise de maçonnerie en Essonne qui l’a accompagnĂ©e pour trouver le meilleur projet possible pour tirer le plus grand profit de cette extension sans que cela n’amenuise son jardin. Elle a mĂŞme pu y crĂ©er un petit potager ! Les conseils d’un professionnel sont toujours judicieux, car il a l’habitude de gĂ©rer des projets avec des contraintes multiples.

Profiter d’une belle vue

Si vous vivez dans un endroit pittoresque, un Ă©tage supplĂ©mentaire est un excellent moyen de profiter des vues incroyables que votre rĂ©gion a Ă  offrir. Par exemple, si vous habitez près de l’ocĂ©an, vous pouvez simplement ouvrir et regarder par la fenĂŞtre pour profiter sur le littoral. C’est Ă©galement un excellent moyen de rehausser la valeur de votre maison si vous envisagez de la revendre plus tard.

Possibilité de réaménager vos pièces

L’extension est une occasion de revoir et de rĂ©nover la maison. Sur le plan pratique, si votre maison a besoin Ă  la fois de rĂ©parations et d’espace supplĂ©mentaire, l’ajout d’Ă©tage vous permettra de faire d’une pierre deux coups. La construction d’un Ă©tage signifie que votre rez-de-chaussĂ©e doit pouvoir fournir un soutien structurel Ă  l’Ă©tage. Pendant les travaux, vous pouvez penser Ă  rĂ©amĂ©nager et Ă  amĂ©liorer l’apparence et le style de votre intĂ©rieur. Profitez de cette occasion pour remplacer les fenĂŞtres et les portes et envisager des travaux d’isolation pour une meilleure performance Ă©nergĂ©tique. Si vous avez le budget nĂ©cessaire, profitez-en pour faire la demande d’une cuisine amĂ©nagĂ©e en bois ou de privilĂ©gier la conception d’un dressing sur-mesure dans une pièce supplĂ©mentaire Ă  l’Ă©tage.

Comment savoir si une extension verticale est faite pour vous ?

Pourquoi construire une extension verticale plutĂ´t qu'horizontale ? #2

Une extension verticale est un grand dĂ©fi. Il s’agit d’un projet techniquement complexe qui mĂ©rite une bonne rĂ©flexion avant que l’on se dĂ©cide. Le fait d’augmenter la superficie habitable de sa maison, voire la doubler, est très agrĂ©able une fois les travaux terminĂ©s, mais cela a un prix. Vous allez Ă©galement devoir vivre dans un chantier pendant les travaux. Avant de vous dĂ©cider, vous avez donc besoin de vous poser les bonnes questions. Voici les critères Ă  prendre en compte pour une extension verticale.

Le plan est-il réalisable ?

Puisque vous devrez sacrifier une partie de votre rez-de-chaussĂ©e pour crĂ©er suffisamment d’espace pour la cage d’escalier, il est important que vous engagiez un architecte ou un dessinateur pour produire des dessins de conception afin de se rendre compte de ce qui est rĂ©alisable. Vous devriez ainsi poser les bonnes questions Ă  votre architecte :

  • Pouvez-vous Ă©tendre le plan vers le haut pour gagner plus d’espace ?
  • Quelle doit ĂŞtre la profondeur des escaliers ?
  • Comment peut-on maximiser l’Ă©clairage naturel ?
  • Peut-on planifier l’extension en fonction des vues ?
  • Qu’est-il possible de faire pour que le niveau Ă  l’Ă©tage soit plus grand ?

La conception est-elle structurellement solide ?

Avant de penser Ă  une extension verticale de votre maison, vous avez besoin de vous assurer que celle-ci rĂ©ponde aux exigences d’un tel projet. Les questions que vous devrez vous poser sont : les structures de la maison, notamment les fondations et la toiture sont-elles adaptĂ©es pour supporter le poids d’un Ă©tage supplĂ©mentaire ? Et le rez-de-chaussĂ©e peut-il accueillir un escalier ?

L’extension verticale signifie, en effet, l’ajout d’un poids supplĂ©mentaire Ă  la maison existante. Vous devez ainsi vous assurer qu’elle est capable de supporter cette pression. Certaines maisons en dalles et en kit de style ancien ne sont pas construites structurellement pour supporter ce poids supplĂ©mentaire. L’expertise d’un ingĂ©nieur peut ĂŞtre nĂ©cessaire pour Ă©tablir la faisabilitĂ© de votre projet.

L’extension est-elle conforme aux rĂ©glementations en vigueur ?

La construction d’une extension verticale peut nĂ©cessiter une approbation de plan Ă©manant de la mairie, du service urbanisme ou autres. En gĂ©nĂ©ral, les travaux d’extension requièrent l’obtention d’un permis de construire, ce qui signifie qu’elle doit ĂŞtre conforme au plan local d’urbanisme et au respect du voisinage et de l’espace public. Selon votre rĂ©gion, des rĂ©glementations supplĂ©mentaires peuvent s’appliquer. Sachez qu’une extension de moins de 50 m² n’est pas soumise Ă  une rĂ©glementation Ă  condition que les modifications n’affectent pas l’apparence de la maison.