Comment éviter un incendie électrique ?

D’après l’ONSE (Observatoire National de la Sécurité Incendie), environ 30% des 250 000 incendies domestiques recensés chaque année seraient d’origine électrique. Toujours d’après l’ONSE, 7 millions de logements français représentent un risque d’incendie électrique et 2,3 millions d’entre eux sont équipés d’installations électriques très dangereuses.



Que l’on soit propriétaire, locataire ou en train d’acheter, l’état de l’installation électrique et les risques d’incendies électriques ne sont donc pas à prendre à la légère.

Quelles sont les causes d’un incendie électrique ?

Comment éviter un incendie électrique ?

Les deux principales causes des incendies électriques sont l’usure et la non-conformité de l’installation. Souvent, elles vont de pair, parce qu’une installation électrique qui date de plusieurs décennies ne respectera plus les normes en vigueur et que les matériaux qui la composent se seront détériorés.

De plus, notre utilisation du réseau électrique a beaucoup changé et nos exigences sont plus grandes. Les appareils électroménagers se sont multipliés et une vieille installation électrique ne supportera pas facilement une telle demande. Enfin, de vieux fils électriques dont l’isolation a été détériorée avec le temps risquent de surchauffer et d’entraîner la combustion des matériaux qui l’entourent dans le mur (isolant, bois, enduits etc).

Enfin, la troisième cause d’incendie électrique la plus répandue est celle d’une mauvaise utilisation de l’installation. Dans le classement des mauvaises utilisations, c’est la surcharge de l’installation, notamment avec des multiprises, qui est la plus courante. Prenez donc soin d’étudier votre tableau électrique, son âge, ses capacités et ses disjoncteurs pour ne pas risquer de faire surchauffer les fils électriques et provoquer un incendie.

Comment éviter un incendie électrique ?

Évidemment, vous vous épargnez bien des risques en vous équipant d’une installation électrique saine et mise aux normes actuelles (NFC 15-100). Il faut également prévoir la coupure automatique du courant en cas de surcharge. Installez donc des disjoncteurs performants pour couper l’électricité en cas de surchauffe et éviter le départ d’un incendie.

Vous pouvez également faire attention à votre utilisation en prenant soin de ne pas surcharger certaines prises. Il faut savoir qu’une prise ne pourra pas supporter un courant électrique plus élevé que celui que les fils électriques et le disjoncteur qui l’alimentent lui permettent. Prévoyez donc cela au moment de rénover votre installation électrique.

Enfin, vous pouvez également installer un détecteur d’arc électrique, couplé à un disjoncteur. Un arc électrique, c’est la surchauffe qui est provoquée localement par un fil défectueux, écrasé ou dénudé. Ils sont difficiles à détecter pour le disjoncteur et il est donc essentiel d’installer un détecteur d’arc performant pour prévenir les risques d’incendies.

Zd8dROCj3I

4o6r4SCuCZ

4RAaYQKoR0

4WtAR145Og

5C8TUdaOl7

6DO3NhDQX2

6Ihi0U4may

6WCRFOn3o0

6YQQjU8US7

4iuySdC7wz

4byYAlFdkQ

3nyL1K8nhv

1qtMMmyMVk

2SVjMlaAQs

2xGS7wab0L

30D88Hai3y

3AS1QhNpVN

3hPspvDbFH

3jZxU4nBh6

3mnyXUB6fr



Zd8dROCj3I

4o6r4SCuCZ

4RAaYQKoR0

4WtAR145Og

5C8TUdaOl7

6DO3NhDQX2

6Ihi0U4may

6WCRFOn3o0

6YQQjU8US7

4iuySdC7wz

4byYAlFdkQ

3nyL1K8nhv

1qtMMmyMVk

2SVjMlaAQs

2xGS7wab0L

30D88Hai3y

3AS1QhNpVN

3hPspvDbFH

3jZxU4nBh6

3mnyXUB6fr