Rénovation maison : pourquoi changer quand on peut rénover ?

Pourquoi rénover sa maison au lieu d’en changer ?

Il arrive parfois qu’on souhaite changer de logement tout simplement en passant locataire à propriétaire ou bien pour obtenir un logement plus grand car la famille s’agrandie. Difficile aujourd’hui de trouver facilement une maison tant le marché de l’immobilier est saturé et très cher. Au lieu de passer des mois à trouver la perle rare, avez-vous déjà pensé à regarder d’un autre angle votre maison ?

Les raisons de ne pas changer de logement

Si la situation géographique vous plait, et si vous continuez à chercher quelque chose d’équivalent mais que vous n’avez pas trouvé notamment par rapport à l’emplacement, le calme et si vous êtes situé proche d’un lieu de vie agréable (forêt, plage, lac, etc…) sans pour autant être éloigné d’un centre-ville et que vous apprécié cet environnement, alors pourquoi ne pas transformer votre maison actuelle pour en faire un lieu de vie selon vos attentes et vos objectifs ou tout simplement demandez à votre propriétaire (si vous êtes locataire) de racheter cette maison pour débuter des travaux de rénovation et de transformation.

Qu’est-ce qui est à changer dans un logement existant ?

Très souvent pour des logements existants et anciens, nombreux sont les rénovations, optimisations et transformation nécessaires pour s’adapter aux besoins de notre vie moderne. Les défauts décurrents des maisons sont notamment les entrées étroites ou exiguës, mal exposées et souvent côté nord. Ensuite techniquement les maisons qui ont entre 20 et 30 ans ont souvent l’isolation des combles qui commence à se tasser. Quoi qu’il arrive il y a un besoin d’une rénovation profonde dans toute maison que vous souhaitez garder pour la rendre plus agréable sans en changer.

Les changements à prévoir dans une maison à rénover totalement

Rénovation maison : pourquoi changer quand on peut rénover ?


Premier objectif agrandir la maison et lui donner un aspect plus contemporain. A l’aide, d’un maître d’œuvre certifié RGE ou un architecte pour prévoir les grandes lignes du projet intégrant l’existant de votre maison dans une vaste extension qu’elle soit en béton ou à ossature bois.

Quand on parle de  rénovation globale d’une maison, ce n’est pas que l’extérieur mais aussi l’intérieur qui doit être repensé. La redistribution des pièces offre la possibilité de gagner en luminosité, en espace de vie tout en donnant naissance à de nouveaux espaces que ce soit pour les enfants ou espaces communs pour plus de convivialité.

Lors d’une rénovation globale, rien ne vous empêche d’agrandir également votre maison par le haut en surélevant votre toiture pour obtenir un étage ou aménager plus facilement vos combles ou bien, si vous avez de l’espace sur votre terrain, de réaliser une extension de la maison. Cette seconde solution, dans son projet global, de pouvoir vous offrir de larges baies pour bénéficier des apports solaires en mi-saison et réduire votre facture d’électricité.

Le deuxième objectif était d’améliorer le confort et la performance énergétique de la maison. Intéressez-vous tout d’abord aux toitures avec un spécialiste ou une entreprise de matériaux isolants naturels ou bio sourcée.

Dans une maison mal isolée 30 à 40 % des déperditions d’énergie se font en effet par le toit. L’isolation en laine de bois est un des très bons matériaux à utiliser en isolation. Des techniques particulières sont à effectuer par le professionnel pour intégrer cette isolation sous la toiture en évitant les ponts thermiques à cause des jonctions entre les différents blocs de la maison dans le cas d’un agrandissement.

Un pont thermique c’est quoi ?

A partir du moment où on fait une jonction entre deux panneaux qu’on met un panneau l’un contre l’autre, on va voir un passage d’air au niveau de ces deux panneaux et pour éviter le passage de l’air, on va mettre un panneau supplémentaire en-dessous qui viendra contrarier ce passage d’air et le bloquer.

La laine de bois, un matériau performant et éco-responsable

Le gros avantage de la laine bois par rapport à la laine de verre c’est sa densité. Donc dans certaines régions, dites chaudes, vous obtiendrez une bonne efficacité en hiver et une protection contre la chaleur en période estivale.

Vous pouvez également remplacer votre laine de verre par de la ouate de cellulose soufflée. Plus performante, utilisez là dans chaque recoin de la toiture, et des faux plafonds. Pour obtenir une certification BBC, il est important de combler par cette ouate tous les interstices.

Ouate de cellulose et laine de bois reviennent un peu plus cher que les matériaux traditionnels comptez 5 à 20% de plus que pour la laine de verre mais en rénovation les travaux d’isolation ouvrent droit à un crédit d’impôt à la condition que l’épaisseur soit suffisante et que les matériaux utilisés soient certifiés  acermi. Des aides financières ou le PTZ (Prêt à taux zéro) sont possible à obtenir dans le cadre d’une réhabilitation totale de votre maison.

Pour allier l’utile à l’agréable, vous pouvez, lors de votre rénovation de maison, opter pour une toiture terrasse et végétalisée. Isolée 2 fois mieux par la laine de bois, Si vous complétez projet rénovation par de la végétalisation, votre maison sera encore mieux protégée de la chaleur estivale et du froid hivernale. La végétalisation a un autre intérêt que l’isolation thermique, celle de l’isolation phonique puisque les bruits de pluies battantes, par exemple, sont totalement étouffées.

Isolation par l’extérieur de votre maison

Pour compléter des travaux de toiture, les murs de la partie ancienne doivent être isolés par l’extérieur avec du bardage et de la laine de roche ainsi que la menuiserie générale à remplacer. Changer les anciennes fenêtres au profit de fenêtres en aluminium avec un double vitrage performant fait partie de la rénovation thermique de votre maison.

Les équipements à installer pour une performance énergétique

Profitez de cette rénovation globale pour faire installer des équipements permettant de faire des économies d’énergie. Une vmc double flux pour la ventilation, une pompe à chaleur air-eau qui alimente un sol et plafond chauffant et assure une fonction de rafraîchissement en été. Pour la production d’eau chaude sanitaire, choisissez un chauffe-eau solaire thermique posé en toiture et compléter avec une résistance électrique si besoin.

Après les travaux, vous obtiendrez un confort très homogène où que vous soyez dans votre maison. D’un point de vue énergétique vous pourrez alors envisager de diviser la consommation au mètre carré par trois. Selon vos besoins d’espace, vous pouvez imaginer doubler votre volume d’espace tout en diminuant votre facture énergétique par 2 ou 3 en fonction des matériaux et équipements.