Le chauffe-eau thermodynamique pour une consommation en baisse

L’apparition du chauffe-eau thermodynamique en France s’est faite avec le boom de la pompe à chaleur dans les années 2008. Comme son l’indique le chauffe-eau thermodynamique est doté d’un système de pompe à chaleur intégré, ou déporté à un ballon d’eau chaude. Capable de fournir la totalité des besoins d’eau chaude sanitaire d’un foyer en diminuant les consommations énergétiques par 3 par rapport à un cumulus électrique.

Fonctionnement du chauffe-eau thermodynamique

Directement issu de la familles des pompes à chaleur, le chauffe-eau thermodynamique puise des calories dans l’air, les comprime, puis les restitue sous forme de chaleur à l’eau stockée dans son ballon. Son fonctionnement basé sur le principe de la thermodynamique lui permet d’absorber très peu d’électricité pour fonctionner, ce qui le classe parmi les systèmes de production d’eau chaude sanitaire les plus économes en énergies du marché. Pour plus de flexibilité d’installation il se décline en 2 versions afin de s’adapter à tous les types de logements :

  • Le monobloc : la pompe à chaleur est directement intégrée sur la partie haute du ballon, et puise des calories dans l’air ambiant. Seule exigence technique, la pièce doit disposer d’un volume d’au moins 30 m3 afin de ne pas trop abaisser le température de l’air. Dans le cas ou vous ne disposeriez pas d’une pièce suffisamment volumineuse, les modèles monobloc peuvent être gainés, cela nécessite l’achat d’un kit supplémentaire et d’effectuer 2 trous d’un diamètre d’environ 20 cm donnant vers l’extérieur.
  • Le bi-bloc : le groupe de pompe à chaleur est déporté du ballon, il se place à en dehors du logement afin de capter des calories dans l’air extérieur. Le système est relié au ballon d’eau chaude par une liaison frigorifique dans laquelle circule un fluide frigorigène qui est comprimé afin de restituer sa chaleur au volume d’eau contenu par le ballon positionné à l’intérieur.

Idéal pour le neuf et adaptable en rénovation

Durant ces dernières années le chauffe-eau thermodynamique est de plus en plus utilisé pour les constructions neuves devant répondre au critères de le réglementation thermique 2012, contraignant les constructeurs à ne pas dépasser un certain seuil de consommations énergétiques annuelles. Il est également adaptable sur des logements existants en remplaçant des systèmes de production d’eau chaude sanitaire fonctionnant à l’électricité, au fioul, ou au gaz. Simple d’installation il ne nécessite pas de gros travaux, et se rentabilise en moyenne sur 5 ans pour une famille de 4 à 5 personnes.

Marques et prix

Le ballon thermodynamique est plus cher qu’un chauffe-eau électrique, mais si son installation est effectuée par un professionnel qualifié RGE, pour un logement achevé depuis plus de 2 ans, il est éligible au crédit d’impôt de 30%, ainsi qu’au taux de TVA réduit à 5,5%. Compter en moyenne entre 2.000€ et 3.500€ pose incluse hors aides de l’état, selon la marque et la capacité d’eau chaude. De nombreux fabricants tels qu’Atlantic, Altech, ou Chaffoteaux proposent des modèles allant de 150 à 300 litres.

Conclusion

Plus cher qu’un cumulus électrique, mais moins cher qu’un installation de production d’eau chaude solaire, le chauffe-eau thermodynamique est le bon compromis pour une famille de 3 à 5 personnes souhaitant réduire ses consommations énergétiques sans pour autant s’engager dans des travaux importants.
Pour découvrir les différents types de chauffe-eau thermodynamique, ou obtenir un devis gratuit visitez le site internet de l’entreprise Clima Progress installateur de systèmes de pompe à chaleur et climatisation.


Partager cet article