Chauffage collectif : individualiser les coûts pour chaque logement

La plupart des français favorable pour individualiser les coûts de chauffage

Effectivement, une enquête réalisée par l’institut de sondage OpinionWay pour le compte de mon-chauffage-equitable.fr, révèle que 91% des Français, soit 9 Français sur 10 sont favorables à l’individualisation des frais de chauffage, et que 93 % d’entre eux jugent la mesure équitable. Ce sondage fait suite à la campagne d’information réalisée par le Syndicat de la Mesure.

Souhaitant sensibiliser le grand public au sujet de l’individualisation des frais de chauffage, le Syndicat de la Mesure a lancé une campagne d’information en décembre dernier.

Chauffage collectif individualiser les coûts pour chaque logement

Depuis son annonce, la mesure prévue par la loi de transition énergétique pour la croissance verte, n’a pas manqué de s’attirer les foudres de nombreux organismes.

Jugée « injuste et inutilement coûteuse » par l’union sociale pour l’habitat (USH) et l’Association des responsables de copropriété (ARC), elle a été qualifiée de « totalement contreproductive » par l’Association de défense des consommateurs (CLCV).

Les Français pour l’individualisation

Pour faire suite à sa campagne d’information, le Syndicat de la Mesure a fait appel à l’institut de sondage OpinionWay afin d’en savoir plus sur l’opinion des Français vis-à-vis de l’individualisation des frais de chauffage. Et le résultat est « sans appel » : 9 Français sur 10 se déclarent favorables à l’individualisation des frais de chauffage.

84 % des personnes chauffées collectivement sont pour la mesure tandis que le pourcentage de personnes interrogées se déclarant « tout à fait » favorables à la répartition du coût de chauffage en fonction de la consommation réelle de chacun s’élève à 57 %.

Alors pourquoi tant d’avis favorables ?

Les personnes sondées estiment que la mesure va inciter les consommateurs à faire plus attention à leurs consommations réelles (94 %) et à adopter un comportement plus éco-responsable (86 %). Trois-quarts des personnes interrogées pensent d’ailleurs que le dispositif aura un impact positif sur l’environnement qu’il s’agisse de l’empreinte écologique des foyers (75 %) ou de la préservation de l’environnement (74 %).

En outre, la mesure devrait instaurer plus d’équité pour 93 % des Français ou encore encourager les habitants à mieux maîtriser leur consommation d’énergie (92 %).

Aussi bien les Français disposant d’un chauffage collectif que ceux chauffés de manière individuelle estiment que la mesure aura des retombées positives sur les factures. Pour 80% des interrogés se chauffant collectivement, « payer sa facture de chauffage en fonction de sa consommation réelle permettra de réduire la somme à payer in fine ».

Enfin, 77 % des interviewés pensent que la consommation avec parcimonie du chauffage diminuera logiquement la facture en énergie, libérant ainsi le pouvoir d’achat des ménages.

Le président du Syndicat de la Mesure, Monsieur Laurent Sireix, n’a pas manqué de revenir sur ces résultats : « Les Français ont bien compris l’intérêt de payer leur chauffage selon leur consommation réelle grâce à une facture individualisée, système qu’ils plébiscitent très largement. Ils sont prêts à la mise en place de la répartition des frais de chauffage qui incite chacun à la responsabilisation et à l’adoption des éco-gestes ! », a-t-il indiqué.

Publié par un plombier


Partager cet article