Chaudières anciennes: attention au monoxyde de carbone

Les intoxications au monoxyde de carbone, avec plus d'une centaine de décès par an (1), représentent aujourd'hui encore la première cause de mortalité par intoxication en France. Causées par un défaut de la combustion d'une chaudière ou d'un chauffe-eau, il est nécessaire de se protéger.

Se protéger du monoxyde de carbone avec un détecteur

Gaz incolore, inodore et non irritant, le monoxyde de carbone se répand rapidement dans une pièce, un appartement et même une maison à l'insu de ses occupants. Ce gaz résulte d'un mauvais apport d'oxygène, additionné à une combustion incomplète lors de l'utilisation d'une chaudière à gaz, fioul et même granulés de bois (voir toutes les gammes). Au lieu de rejeter du CO² (dioxyde de carbone), inoffensif dans des quantités traditionnellement associées au chauffage, la chaudière ou le chauffe-eau rejette du CO (le monoxyde de carbone), dont l'inhalation est rapidement mortelle.

Afin d'éviter tout risque, il est conseillé d'installer un détecteur de monoxyde de carbone à proximité de toute chaudière ou chauffe-eau, afin d'éviter un risque sanitaire. Il est également important de faire vérifier votre chaudière à gaz ou chaudière au fioul par un professionnel chaque année.

Renouveler son ancienne chaudière avec le crédit d'impôt 2015

Selon plusieurs professionnels, la durée de vie d'une chaudière ou d'un chauffe-eau est comprise entre 15 et 20 ans environ, selon l'entretien et l'utilisation effectuée. Si votre détecteur de monoxyde de carbone vous a déjà alerté, ou que votre installateur vous a averti du remplacement prochain de votre chaudière ou chauffe-eau, le crédit d'impôt 2015 vous apporte une réduction de 30% sur vos travaux!

Intitulé "Crédit d'impôt pour la transition énergétique", il vous permet de changer votre ancienne chaudière pour une chaudière à condensation, ou une chaudière à micro-cogénération tout en bénéficiant d'un crédit d'impôt de 30% sur le prix de l'appareil. Et même si vous ne payez pas d'impôt, l'état vous remboursera la différence!


Partager cet article