Chaudière murale: basse température ou condensation ?

Chaudière à condensation: le meilleur rendement

Les chaudières à condensation exploitent une technologie récente, qui permet de récupérer la chaleur contenue dans les fumées. Cette technique augmente le rendement des chaudières à condensation, qui atteint ainsi jusqu’à 110% et réduit ainsi leur consommation. Grâce à ces performances, il est ainsi possible de réaliser des économies sur sa facture de gaz ou de fioul.

Grâce au  crédit d’impôt pour la transition énergétique, il est également possible de renouveler son équipement à moindre prix, et de compenser le surcoût d’une chaudière à condensation par rapport à un équipement classique.

La seule différence à l’installation d’une chaudière à condensation par rapport à une chaudière classique sera son raccordement au réseau des eaux usées (rejet des condensations). Cependant, si vous avez installé votre chaudière en position haute dans votre cuisine par exemple, un flexible positionné sur la tuyauterie de votre évier permettra d’adapter votre nouvelle chaudière à votre installation.

Chaudière basse température: une alternative économique

Les chaudières basse température sont une adaptation de la technologie classique des chaudières à gaz, fioul mais également à électricité. En limitant la température de sortie (40° au lieu de 90° environ), les dépenses énergétiques sont également réduites tout en assurant un confort au quotidien.

Chaudière murale: basse température ou condensation ?

Cette technologie permet aujourd’hui d’économiser de 10 à 15% sur sa facture de chauffage, en plus d’être proposée à des tarifs très accessibles. Autre avantage, l’installation d’une chaudière basse température ne nécessite pas le raccord aux eaux usées. Une installation idéale pour les appartements ou logements de taille réduite.


Partager cet article