Envie d'un potager ?

Les fruits et légumes sont excellents pour la santé. Mais ceux provenant de supermarchés peuvent contenir moult pesticides et n’ont que peu de goût. Certains ont même grandi sans terre !

Mais manger des légumes insipides et potentiellement contaminés n’est pas une fatalité. Si vous disposez d’un jardin, ou même d’un balcon, et d’un peu de temps régulier, vous pouvez faire votre propre potager.

Une culture qui ne s’improvise pas…

Cultiver ses propres légumes peut paraître assez simple : mettre des graines dans la terre, arroser un peu et attendre patiemment que ça pousse. Mais il y a quelques subtilités. Je vais donc vous donner quelques conseils.

Par exemple, tous les légumes n’ont pas les mêmes besoins en eau, en soleil et en engrais. Certains nécessitent des soins particuliers, une protection ou une taille précise. Selon les types de légumes, il faut parfois les éloigner car les maladies sont communes et peuvent donc se propager d’un plant à son voisin. La proximité de deux légumes peut être bénéfique car le premier peut écarter les parasites du second.

Si vous souhaitez davantage d’astuces, vous pouvez vous renseigner avec quelques ouvrages ou sites internet. Je vous conseille notamment le très complet Guide Clause, qui est un guide pratique sur tout le jardinage dont le potager, ainsi que le site www.mon-jardin-potager.com.

Bien s’équiper

Tout bon jardinier a la main verte. Et un gant pour y glisser sa main verte. Ses gestes seront précis grâce à son agilité, mais aussi ses outils. Une binette, un bon sécateur, quelques liens, une griffe, une mini pelle, quelques mini serres, des tuteurs, un système d’arrosage sont indispensables. Grâce à ces équipements, vous pourrez faire plus facilement et efficacement tous les gestes favorisant les belles récoltes et la bonne santé des plantes : biner, désherber, tailler, protéger, hydrater, retourner et aérer la terre.

Autre astuce, qui pourrait être utile dans de nombreuses régions : le paillage. En hiver, il protège le sol et les racines, fragiles, du gel et du froid en maintenant la chaleur de la journée. En printemps et en été, il permet de garder la fraîcheur de la nuit et l’humidité du sol. Il existe différents types de paillis, qui apporteront en plus de nouveaux nutriments dans le sol.

Où se procurer tout cela ? Tout simplement en jardinerie près de chez vous ou bien sur Internet, par exemple sur www.truffaut.com et www.jardiland.com.


Partager cet article