Auto-construction : quelles assurances devez-vous souscrire ?

En France, il est tout à fait possible de construire soi-même sa maison. C’est ce qu’on appelle l’auto-construction. Pour y parvenir, il faut d’abord se poser les bonnes questions. Vous devez vous demander si vous disposez des compétences nécessaires pour entreprendre un tel projet et si vous bénéficiez des couvertures adéquates. Le point sur les assurances à souscrire lorsqu’il est question d’auto-construction.

Mieux comprendre l’auto-construction

L’auto-construction est un projet qui demande du courage, de la patience et une certaine rigueur. Dans l’Hexagone, c’est un type de construction qui séduit de plus en plus. Les Français se tournent vers l’auto-construction pour bâtir un logement introuvable sur le marché ou pour faire des économies. Cette pratique représente, cependant, un défi à ne pas sous-estimer.

En effet, pour construire soi-même sa maison, il est indispensable de se prémunir d’un maximum de risques liés aux travaux. Il faut souscrire aux bonnes assurances, prévoir un budget, choisir un terrain, connaitre la réglementation et choisir les techniques adaptées.

L’auto-construction et l’assurance responsabilité civile

Il existe plusieurs assurances pouvant couvrir l’auto-construction. La première garantie à souscrire si vous décidez d’entreprendre vous-même les travaux de construction est la responsabilité civile. Cette assurance est importante, car elle permet de couvrir les dommages pouvant être causés aux tiers.

Vérifiez auprès de votre assurance si votre garantie responsabilité civile vous couvre dans votre auto-construction. Si ce n’est pas le cas, vous aurez alors à adapter votre contrat d’assurance habitation à votre projet de construction.

Vous devez également penser aux personnes qui travaillent sur le chantier avec vous. Il peut s’agir de bénévoles ou de personnes rémunérées travaillant avec vous de manière régulière ou ponctuelle. Si quelqu’un se blesse sur votre chantier, votre responsabilité civile sera engagée.

Même chose si l’un de vos bénévoles se blesse. En revanche, si une personne rémunérée se blesse, vous serez automatiquement jugé responsable, mais ne serez pas couvert par votre responsabilité civile.

L’auto-construction et l’assurance dommage-ouvrage

L’assurance dommage-ouvrage permet de vous couvrir en cas de construction défectueuse. Elle n’est pas obligatoire pour l’auto-construction. Dans la plupart des cas, l’assureur ne permet pas sa souscription lorsqu’il s’agit d’une auto-construction. Ceci s’explique par le fait que le risque est trop important.

En effet, le fait de construire sa maison en toute autonomie présente de trop gros risques aux yeux des assureurs. Si certains assureurs proposent cette assurance dans le cadre d’une auto-construction, le prix est alors exorbitant. À savoir également que les banques peuvent exiger cette garantie lors de la demande d’un prêt.

Si vous êtes dans cette situation, expliquez à votre banquier que cette assurance n’est pas obligatoire pour l’auto-construction. Toutefois dans le cadre d’une auto-construction partielle vous pouvez être assurés, cela implique souvent que le bâti soit hors d’eau, hors d’air et que ces travaux aient été réalisés par des professionnels bénéficiant d’une assurance décennale. Vous pouvez notamment vous renseigner auprès d’ Eve Assurances.

L’auto-construction et la garantie décennale

La garantie décennale est une assurance qui permet de vous couvrir pendant 10 ans à partir de la réception de la construction. C’est une assurance presque impossible à obtenir dans le cadre de l’auto-construction. Cependant, vous pouvez tenter de convaincre votre assureur en faisant appel à des experts qui avaliseront votre terrain et votre construction.

En cas de vente de la maison, vous engagerez toutefois votre responsabilité décennale et au regard de la loi vous devrez réparer l’ensemble des dommages et malfaçons de nature décennale, sauf si vous vendez votre logement après le délai légal de 10 ans.

Plus d’informations sur les principes de la garantie décennale

Construire une maison individuelle

La construction d’une maison individuelle n’est pas une mince affaire. C’est un projet qui se prépare avec beaucoup de soin. Les avantages de l’auto-construction sont nombreux. Vous aurez la satisfaction d’avoir construit vous-même votre habitation. Vous ferez des économies et vous aurez une maison unique en son genre. Cependant, il existe aussi des inconvénients.

Vous aurez à démontrer une véritable expertise dans de nombreux domaines, dont l’isolation, le chauffage, la plomberie, la maçonnerie et l’électricité. Vous aurez aussi à estimer la durée des travaux et le budget qui y sera alloué. Ce sont des points qu’il ne faut pas négliger.

Faire appel à des professionnels

Enfin, sachez que vous pouvez aussi faire appel à des professionnels pour combler vos points faibles. La sous-traitance, par exemple, peut être une vraie solution. Pour mieux gérer, il vaut mieux déléguer. Vous pourrez solliciter l’expertise d’un architecte ou d’un bureau d’études. Ou vous pouvez également vous appuyer sur des réseaux d’entre-aides.

Dans tous les cas, renseignez-vous bien sur les garanties à souscrire et sur le permis de construire avant de vous lancer dans un projet d’auto-construction.


Partager cet article