Quelle assurance pour des travaux de rénovation ?

  • L'assurance habitation couvre les dommages corporels et matĂ©riels causĂ©s par un sinistre, y compris ceux causĂ©s aux tiers.
  • L'assurance propriĂ©taire non occupant est obligatoire pour les locataires en copropriĂ©tĂ© et couvre les dommages liĂ©s aux travaux de rĂ©novation.
  • L'assurance responsabilitĂ© dĂ©cennale est souscrite par les professionnels et couvre les dommages subis par les rĂ©sidents aprĂšs la rĂ©alisation des travaux.

Vous prĂ©voyez de rĂ©aliser des travaux de rĂ©novation dans votre demeure afin de l’agrandir ? Outre les dĂ©marches habituelles, il est nĂ©cessaire de souscrire Ă  un certain nombre d’assurances. Ces derniĂšres permettent de protĂ©ger les tiers, mais aussi votre famille contre de nombreux dommages. Focus sur ces assurances dans cet article.

  • Grand guide du bricolage
  • Travaux Ă  la dĂ©fonceuse: Moulures, rainures, feuillures

L’assurance habitation

L’assurance habitation est une assurance destinĂ©e aux locaux d’habitation et leurs annexes. Elle est destinĂ©e Ă  couvrir les dommages corporels, mais aussi matĂ©riels causĂ©s par un sinistre. ConcrĂštement, elle garantit les locaux, leur contenu ainsi que la responsabilitĂ© civile de leurs propriĂ©taires. Elle peut donc aussi servir Ă  indemniser les dommages causĂ©s aux voisins ou encore aux visiteurs.

Quelle assurance pour des travaux de rénovation ?

Cette assurance est obligatoire pour les locataires et couvre de nombreux biens : clĂŽtures, murs, garages, vĂ©randa, cave, les parties communes d’une copropriĂ©té 

Par ailleurs, l’assurance habitation offre des garanties contre les incendies, les bris de glace, les inondations et/ou dĂ©gĂąts des eaux et les vols. Elle protĂšge Ă©galement contre les actes de vandalisme et les catastrophes naturelles.

L’assurance propriĂ©taire non occupant

L’assurance propriĂ©taire non-occupant est souscrite par les propriĂ©taires n’habitant pas leurs logements. Elle est notamment obligatoire pour les locataires rĂ©sidant en copropriĂ©tĂ©. Elle couvre tous les dommages corporels et matĂ©riels liĂ©s aux travaux de rĂ©novation. En cas de couverture insuffisante, il est possible de demander une extension de garantie. Celle-ci est accordĂ©e en fonction de l’importance des travaux.

L’assurance dommage-ouvrage

L’assurance dommage-ouvrage est destinĂ©e Ă  couvrir les parties solides d’une habitation. Elle porte notamment sur les murs, le plancher, le toit et les fondations. Elle peut par ailleurs porter sur les Ă©lĂ©ments ayant un impact sur l’habitabilitĂ© des maisons. En clair, elle porte sur les amĂ©nagements permettant d’habiter une maison sans danger. Les dommages couverts par cette assurance sont lĂ©gion. Elle peut porter sur les fissures, les affaissements de plancher, les infiltrations d’eau ou encore les dysfonctionnements du chauffage.

L’assurance responsabilitĂ© dĂ©cennale

Cette assurance est souscrite par les professionnels. Elle couvre, sur une pĂ©riode de 10 ans, les dommages subis par les rĂ©sidents aprĂšs la rĂ©alisation des travaux. Elle porte entre autres sur les problĂšmes d’infiltration d’eau. En cas de sinistre, il est donc engagĂ© la responsabilitĂ© de l’entrepreneur qui se doit de vous indemniser ou de prendre en charge les travaux de rĂ©paration. Avant d’entamer les travaux de rĂ©novation, l’entrepreneur est tenu de vous prĂ©senter un justificatif de ce contrat d’assurance. Il doit le joindre Ă  ses devis, mais Ă©galement Ă  ses factures. De plus, cette preuve doit apparaĂźtre sur les contrats de vente afin de permettre aux nouveaux acquĂ©reurs d’engager la responsabilitĂ© de l’entrepreneur en cas de sinistre.

La garantie de parfait achĂšvement

La garantie de parfait achÚvement est destinée à réparer les dégùts apparents au moment de la réception des travaux. Elle sert également à couvrir les sinistres survenus dans les mois qui suivent la livraison des travaux de rénovation. Cette garantie est aussi souscrite par les entrepreneurs. Elle doit intervenir avant le démarrage desdits travaux.

Le contrat d’assurance de bon fonctionnement des travaux

Ce contrat d’assurance couvre de nombreux Ă©lĂ©ments, appareils et Ă©quipements : sanitaires, robinetterie, moquettes ou encore radiateurs. Les entrepreneurs ne sont pas tenus d’y souscrire, il demeure donc optionnel. Toutefois, en cas de souscription, il doit ĂȘtre activĂ© dans les deux annĂ©es qui suivent la rĂ©ception des travaux.

L’assurance responsabilitĂ© civile professionnelle

L’assurance responsabilitĂ© civile professionnelle est obligatoire pour tous les entrepreneurs. Elle consiste Ă  rĂ©parer les dommages corporels, matĂ©riels et immatĂ©riels causĂ©s aux tiers lors de l’exĂ©cution les travaux. Elle sert donc Ă  couvrir de nombreux dommages, et ce, peu importe leur origine (oubli, erreur, faute
).

La garantie TRC (tous risques chantier)

La garantie tous risques chantier permet de couvrir les dĂ©gĂąts subis par l’ouvrage pendant l’exĂ©cution des travaux. Elle porte entre autres sur les dĂ©gĂąts des eaux, les chutes, les explosions, les chocs, le vol et les actes de vandalisme.

L’objectif principal de cette garantie est de prĂ©financer les travaux de rĂ©paration afin d’éviter les retards et autres blocages.

La garantie responsabilitĂ© civile du maĂźtre d’ouvrage

La souscription Ă  la garantie responsabilitĂ© civile du maĂźtre d’ouvrage couvre les dommages causĂ©s aux tiers. Elle est activĂ©e dĂšs l’entame des travaux et prend fin aprĂšs leur livraison. Elle couvre autant les dommages matĂ©riels, immatĂ©riels que corporels.

  • La bible de la couture dĂ©co
  • Renover sa maison Pensez organisez et decorez votre interieur ideal