Arkit, la nouvelle marque de la société Artépy

Une société française dynamique

La société française de revêtements de sols Artépy, présentait à Paris, le 05.02.2015 au Laboratoire, une nouvelle marque : Arkit

Précisions nécessaires pour comprendre la suite : Artépy est une société mâconnaise fondée en 1994, partenaire privilégiée du fabricant suédois Bolon, créateur d’un revêtement de sol en vinyle tissé, imputrescible, antidérapant, facile à poser et à entretenir. Convaincue des prouesses technologiques inégalées du produit, Artépy qui en est le leader de distribution en volume, l’a fait évoluer vers des décors plus artistiques, vers une esthétique résolument contemporaine, en se positionnant dans le haut de gamme. Adaptée aux lieux de grand passage (hôtels, bureaux, magasins, restaurants), mais aussi à l’habitat privé, aux pièces humides (salles de bains, spa), la production Artepy s’inscrit dans une dynamique d’avant-garde et d’innovation permanente, sans négliger pour autant des engagements en matière d’environnement et de développement durable.

Un concept innovant

Arkit est un nouveau pari pour Artépy : revêtement de sol à base de PVC, il se présente uniquement sous forme de dalles de 91,4 cm x 91,4 cm, de 2,5 mm d’épaisseur, il est doté de qualités de résistance exceptionnelles, aux produits chimiques, aux chaises roulantes, à la lumière, au chauffage au sol et de qualités esthétiques inédites, qui en feront un produit recherché, tant des architectes que des architectes d’intérieur.

En effet et c’est là l’originalité du produit, tous les motifs sont réalisés à partir de peintures, de dessins au crayon ou même au stylo à bille avant d’être imprimés.

Arkit 2015 comprend 3 collections, Arty, Décoratif, Faux Unis, qui rassemblent  20 modèles, déclinés dans des coloris allant du rouge vif aux faux unis, blanc ou gris. Le graphisme très contemporain est alerte, dynamique, d’une grande inventivité qu’on ne s’attend pas à voir sous nos pieds. On s’interroge sur les artistes qui ont pu inspirer les designers : Sonia Delaunay ? Vasarelly ? Niele Toroni ? Les maîtres de l’art cinétique? C’est ludique, vivant, décoratif  et réussi ! L’effet « moquette de luxe » est d’autant plus surprenant qu’on se rend vite compte qu’il s’agit d’un revêtement « dur », particulièrement résistant.

[RoyalSlider Error] No post attachments found.

Arkit et nous

Les photos d’ambiance que nous présente la société Artépy nous offrent un aperçu d’endroits  luxueux, tout à fait agréables à regarder. On se dit qu’on aimerait bien que les sols, souvent ternes, de la poste d’à-côté, de la médiathèque du quartier soient ainsi décorés, on se dit que la salle de bains ou le séjour de notre petit 3  pièces seraient transfigurés avec de si jolies dalles, on  se dit aussi qu’un tel revêtement doit sûrement être réservé à cette élite, gourmande de design et de technologie de pointe, seule en mesure de se l’offrir…

Pas du tout, l’autre atout majeur d’Arkit et non des moindres, c’est son prix : 45€ le m²

Un luxe véritablement abordable, à la portée de tous, pour un produit qui conjugue des qualités de résistance à toute épreuve et un design innovant.

[RoyalSlider Error] No post attachments found.


Partager cet article
Agnès Krief
Agnès Krief

Passionnée de cinéma et curieuse de tout, dans tous les autres domaines !